Grève des taxis: Les accès à trois terminaux de l'aéroport de Roissy sont bloqués

MANIFESTATION Ce jeudi, la circulation pourrait être perturbée dans plusieurs villes de France...

20 Minutes avec AFP

— 

Un brassard «taxi en grève», lors d'une manifestation contre UberPOP à Paris, le 16 juin 2015.
Un brassard «taxi en grève», lors d'une manifestation contre UberPOP à Paris, le 16 juin 2015. — SIPA

La colère n’est pas près de s’envoler. Ce jeudi matin, les accès à trois terminaux de l’aéroport de Roissy étaient bloqués et, dans certains quartiers de Paris, la circulation était perturbée en raison du mouvement de grogne des taxis.

Une source aéroportuaire a indiqué que les accès aux terminaux 2E, 2F et 2D à l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle étaient bloqués peu après 6h du matin.

« Des taxis ont commencé à se rassembler à Roissy et à Orly ce qui crée les premières difficultés. A Paris, la circulation est perturbée au niveau de la porte Maillot et de Denfert Rochereau où les taxis se rassemblent », a précisé une source policière.


Les CRS étaient mobilisés porte Maillot:

 

Dans Paris, l'accès extérieur à la Gare du Nord était entravé par des dizaines de taxis. A l’aéroport d’Orly, où de nombreux taxis faisaient la chasse aux chauffeurs clandestins, l’ambiance était très tendue. Les forces de l'ordre, présentes en nombre, ont verbalisé l'un de ces chauffeurs, selon un journaliste de l'AFP.

Dans l’Ouest de Paris, entre les portes Dauphine et Champerret, le périphérique a été brièvement fermé dans les deux sens vers 7h. Le temps que des CRS interviennent pour lever les barrages mis en place par les taxis en colère.

Des manifestations prévues à Marseille, Toulouse, Bordeaux, Lyon, Lille…

Ce jeudi, des taxis en grève devraient converger, dans toute la France, vers les gares et les aéroports, pour s’opposer à UberPop. Cette application mobile a poursuivi son déploiement dans plusieurs villes de France ces derniers jours (Nantes, Strasbourg, Marseille…) ce qui indigne les chauffeurs de taxis qui y voient de la « concurrence illégale ». Plusieurs agressions de clients ou de conducteurs UberPop ont été recensées.

Outre les aéroports parisiens, des taxis devaient se rassembler devant les gares du Nord, de Lyon et Montparnasse, ainsi que place Denfert-Rochereau et porte Maillot.

D’autres manifestations importantes sont prévues à Nice, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Lyon et Lille. Pour l'instant, peu de perturbations sont signalées en région.