Marisol Touraine évalue à 800.000 les retraités sans complémentaire santé

SANTE François Hollande s'est engagé à amélioré la couverture complémentaire des dépenses de santé des retraités...

20 Minutes avec AFP
— 
Les résidences services réservées aux seniors et les prestations qu'elles proposent à leurs résidents représentent un choix attractif à l'achat, mais se révèlent un fardeau pour leurs héritiers, qui continuent de payer ces prestations facturées au prix fort, même quand l'appartement est vide.
Les résidences services réservées aux seniors et les prestations qu'elles proposent à leurs résidents représentent un choix attractif à l'achat, mais se révèlent un fardeau pour leurs héritiers, qui continuent de payer ces prestations facturées au prix fort, même quand l'appartement est vide. — Damien Meyer AFP

La ministre de la Santé Marisol Touraine a évalué mardi à «800.000» les personnes retraitées qui n'ont pas de complémentaire santé actuellement et qui pourraient bénéficier de la généralisation promise par François Hollande. «Les 800.000 retraités qui encore aujourd'hui n'ont pas de complémentaire santé auront un soutien pour être bien couverts», a affirmé la ministre à l'Assemblée nationale, lors de la séance des questions au gouvernement.

Un coup de pouce «d'ici 2017» pour les retraités

La semaine dernière devant le Congrès de la Mutualité française, le président François Hollande s'est engagé à donner un coup de pouce «effectif d'ici 2017» pour améliorer la couverture complémentaire des dépenses de santé des retraités.

La généralisation de la complémentaire santé ne concerne pour l'instant que les salariés, auxquels les employeurs devront obligatoirement proposer une couverture santé collective à partir de janvier 2016, en vertu de la loi sur la sécurisation de l'emploi. Or, cette mesure «ne peut pas avoir pour contrepartie la dégradation de la situation (...) des retraités», avait déclaré le chef de l'Etat, ajoutant que «si rien n'est fait, les retraités peuvent voir le coût (de leurs garanties) multiplié par trois».

Le tiers payant pour les bénéficiaires de l'ACS dès le 1er juillet

Mardi, devant les députés, la ministre a rappelé aussi les efforts déjà réalisés pour «les retraités les plus modestes», avec le relèvement de la CMU-C et de l'aide à la complémentaire santé (ACS).

«Nous avons relevé le montant de l'aide pour acheter une complémentaire santé puisqu'elle est désormais, pour les retraités, de 550 euros», a-t-elle dit, rappelant aussi la mise en place du tiers payant pour les bénéficiaires de l'ACS à partir du 1er juillet.