Niveau en orthographe: «Depuis 5 ans, l'écart se réduit entre les hommes et les femmes»

INTERVIEW Selon le baromètre Voltaire sur le niveau des Français dévoilé ce jeudi, les Français seraient encore plus fâchés avec l’orthographe que les Françaises…

Propos recueillis par Lison Lagroy

— 

Selon le baromètre Voltaire, les femmes sont meilleures que les hommes en orthographe.
Selon le baromètre Voltaire, les femmes sont meilleures que les hommes en orthographe. — SUPERSTOCK/SIPA

Pourquoi les femmes maîtrisent 48 % des règles élémentaires d’orthographe, quand les hommes n’en maîtrisent que 43 % ? Les explications de Pascal Hostachy, responsable du Projet Voltaire, qui dévoilait ce jeudi son premier baromètre sur le niveau d’orthographe des Français.

Y a-t-il une explication rationnelle au fait que les femmes se débrouillent mieux que les hommes ?

C’est assez compliqué d’interpréter nos résultats car nous ne sommes pas sociologues et que notre étude est encore perfectible, mais nous pensons que cela pourrait s’expliquer par plusieurs raisons, assez logiques finalement. Déjà, les femmes lisent plus que les hommes, et ce, dès le collège. En exagérant, on pourrait presque dire que les filles lisent et que les garçons ne lisent pas… De plus, les femmes parlent plus que les hommes : elles prononceraient quasiment trois fois plus de mots par jour ! Cela les expose alors forcément plus qu’eux au langage et à ses subtilités.

Existe-t-il d’autres facteurs ?

Je peux également citer les différents facteurs-socioculturels qui conditionnent plus ou moins les personnes. Depuis très longtemps, il est assez fréquent que la pression soit mise sur les garçons pour qu’ils soient bons en mathématiques, alors que les filles, c’est avec le français. Les parents iront souvent dire aux filles que c’est moins grave si elles peinent en mathématiques, et vice-versa. En général, les filles s’orientent ensuite plus vers les filières littéraires et linguistiques. Les garçons sont plus frileux… Par exemple, il y a 95 % de filles en école d’orthophoniste !

Cette meilleure maîtrise des femmes va-t-elle durer ?

Si les femmes maîtrisent mieux la langue de Voltaire que les hommes, on peut par contre se demander pour combien de temps : depuis 5 ans, la baisse de niveau est plus marquée chez les femmes et donc l’écart se réduit avec les hommes. Par exemple, les hommes se débrouillent mieux avec l’emploi de « je suis allé » (et non pas « j’ai été »), mais cette différence est minime. Malgré tout, tout au long de leur scolarité et pendant la vie active, les femmes restent meilleures en orthographe que ces messieurs.