Vincent Lambert: Une vidéo-choc filmée par ses proches crée la polémique

CONTROVERSE Ces images présentent un jeune homme qui semble réagir aux échanges et ne « serait pas en fin de vie »…

20 Minutes avec agence

— 

Vincent Lambert
Vincent Lambert — COURTESY OF THE FAMILY / AFP

La vidéo ne dure que deux minutes et trente secondes mais semble déjà relancer l’affaire Vincent Lambert. Alors que la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a récemment validé l’arrêt des soins du jeune tétraplégique en état neurovégétatif depuis 2008, ces images présentent un jeune homme qui semble réagir aux échanges et ne « serait pas en fin de vie ».

La vidéo a été tournée, ce 5 juin, quelques heures après l’annonce de la CEDH. Un jeune homme qui se présente comme Emmanuel Guépin, membre du comité de soutien à Vincent Lambert (qui défend depuis le début la poursuite des soins), a donc eu accès la chambre du CHU de Reims et était, dit-il, accompagné du père de Vincent Lambert.

Des images diffusées sur des sites et blogs internet catholiques conservateurs

Ces images, troublantes, ont d’abord été diffusées sur des sites et blogs internet catholiques conservateurs (Riposte catholique, Famille Chrétienne) puis partagées sur YouTube. Vincent Lambert y apparaît les yeux mi-clos. Un plan serré montre son demi-frère David en train de lui parler, penché à quelques centimètres de son visage alors que le patient cligne des yeux et le suit du regard.

On y voit encore Vincent Lambert écouter un message vocal laissé par sa mère, Viviane. Puis on y entend Emmanuel Guépin commenter les « interactions » entre Vincent et son frère, présent dans la salle et souligner qu’il y a un « décalage » entre les décisions prises « dans les tribunaux par des gens qui ne connaissent pas l’état de Vincent ».

« Ça s’appelle de la manipulation. C’est irrespectueux pour le malade »

Des images qui ne sont pas incompatibles avec le fait que Vincent Lambert est inconscient, explique le professeur Eric Kariger, qui dénonce une manipulation. « Ça s’appelle de la manipulation. J’en ai les larmes aux yeux en vous parlant. (…) C’est irrespectueux pour le malade, pour son épouse et sa fille, qui ne peuvent pas faire le deuil, à travers cet acharnement qui vient de leur propre famille », a lâché sur les ondes d’Europe 1, l’ancien chef du service de soin palliatif qui a suivi Vincent Lambert pendant de nombreuses années.

« Ces malades sont effectivement perturbants pour les communs des mortels que nous sommes. On a le sentiment qu’ils réagissent à leur environnement, puisque toutes les informations sensorielles arrivent à leurs cerveaux. Si vous faites du bruit, ils peuvent réagir, ils vont avoir un regard qui semble être capté », a également précisé le professeur pour qui ces images ne changent rien au fait que Vincent Lambert est dans « un état végétatif »