La Réunion: Deux jumeaux djihadistes présumés mis en examen

FAITS DIVERS Les deux garçons s'étaient convertis à l'islam il y a un an environ...

20 Minutes avec agences

— 

Le commissariat central de Saint-Denis à La Réunion le 2 juin 2015 après une arrestation d'une filière présumée de jihadistes
Le commissariat central de Saint-Denis à La Réunion le 2 juin 2015 après une arrestation d'une filière présumée de jihadistes — RICHARD BOUHET AFP

Des frères jumeaux de 18 ans ont été mis en examen et placés sous contrôle judiciaire dans l’enquête sur une filière djihadiste présumée à La Réunion a-t-on appris ce vendredi.

Les deux jeunes voulaient partir en Syrie

Les deux suspects ainsi que trois autres personnes, avaient, ce mardi, étaient placés en garde à vue dans le cadre des investigations menées sur les réseaux islamistes à La Réunion. Convertis à l’islam il y a un an environ, les jumeaux auraient été sur le point de partir pour la Syrie, mais l’un d’eux était en voie de « déradicalisation », a assuré son avocat Me Christophe Molière.

Parmi les personnes interpellées, un suspect autre a été remis en liberté jeudi soir, aucune charge n’ayant été retenue contre lui alors qu’un homme âgé de 21 ans était, ce vendredi, toujours en garde à vue dans cette enquête. Prédicateur salafiste présumé, l’homme est soupçonné d’avoir incité six hommes à quitter l’île pour aller combattre dans les rangs du groupe Etat islamique en Irak et en Syrie. L’un de ces jeunes aurait été tué au nord de Tikrit en Irak le 7 avril dernier lors d’une opération de l’armée irakienne contre des membres de l’organisation Etat islamique (EI).

48 cas de radicalisation signalés à La Réunion

D’après RTL, qui cite des chiffres du ministère de l’Intérieur, 48 cas de radicalisation ont été signalés aux autorités à La Réunion depuis avril 2014, plaçant ainsi l’île en tête des signalements dans les départements d’outre-mer (8 à Mayotte et en Martinique, 7 en Guadeloupe).