Bordeaux, 31 aout 2011. - Fournitures scolaires dans une papeterie. - Photo : Sebastien Ortola
Bordeaux, 31 aout 2011. - Fournitures scolaires dans une papeterie. - Photo : Sebastien Ortola — S. ORTOLA / 20 MINUTES

EDUCATION

Les fournitures scolaires qui vont cartonner à la rentrée

« 20 Minutes » fait le point sur les tendances attendues en septembre dans les cours de récré…

Un parent sur deux prévoit de faire ses courses de rentrée scolaire en juillet, selon une étude du label «Approuvé par les familles» dévoilée ce mardi. 20 minutes fait le point sur les produits qui risquent fort de se retrouver dans leur chariot.

Les cartables confortables et sécurisants

Priorité à la sécurité. « Les cartables avec une housse élastique fluorescente que l’enfant peut enfiler sur le sac lors du trajet entre la maison et l’école risquent de bien marcher à la rentrée », annonce Isabelle Bardy, responsable de l’offre papeterie d’Auchan. C’est le cas du Security Protect de Tennessee (45 euros). Les modèles proposant un dos avec des coussinets et des bretelles larges, comme les Tann’s, seront aussi très recherchés. Coté motifs, « on s’oriente vers des modèles classiques unisexes, sans licence qui peuvent être réutilisés une année sur l’autre », explique Isabelle Bardy. Touche d’originalité cette année : Tann’s sort une gamme bicolore.

Les sacs à dos classiques pour les ados

« Les modèles sobres et indémodables sont plébiscités, tel que le Eastpak (de 40 à 50 euros), ou les modèles reprenant des marques textiles comme Karl Marc John ou Little Marcel », note Sébastien Delachapelle, responsable de secteur chez Top Office. « Les sacs avec les drapeaux anglais ou américains auront encore beaucoup de succès cette année », ajoute Isabelle Bardy chez Auchan.

Les sacs à dos maternelle

« De plus en plus de mairies ne fournissent pas le goûter aux enfants. Ce qui a renforcé la demande de sacs pour les petits », constate Isabelle Mazarguil. Le sac à dos XS Kickers (25 €) qui se ferme avec un rabat aimanté a donc le vent en poupe. « Ceux à l’effigie d’un animal aussi », souligne Sébastien Delachapelle.

Fournitures scolaires : Comment la grande distribution a réussi sa rentrée 2014

Les fournitures incassables

Racheter trois fois dans l’année une règle pour son enfant, une tannée pour les parents. « Du coup, le matériel de géométrie incassable est presque devenu une norme. D’autant qu’il n’est pas cher », souligne Isabelle Mazarguil, fondatrice du label Approuvé par les familles. Il faut compter par exemple 2,13 euros pour un Kit de traçage Maped et 2,65 euros pour une ardoise incassable Flex Maped.

Les stylos effaçables

Roller Pilot, Uni Ball, Papermate proposent des stylos à encre effaçable à partir de 2 euros l’unité, mais de plus en plus de fabricants les imitent. « Auchan va sortir ainsi son 4 couleurs thermo effaçable », annonce Isabelle Bardy. Une bonne alternative au stylo-plume !

Les feutres qu’on ne perd plus

Toujours dans un souci d’économie, les fabricants ont inventé des feutres que l’enfant peut reboucher facilement et qui ne vont donc pas sécher à la première occasion. Les bouchons des Color’Peps de Maped (3,99 euros) sont ainsi intégrés dans une base, qui se replie d’un coup de main.

Les stylos ergonomiques

« Ils permettent de mieux appréhender l’écriture. Les modèles spécialement conçus pour les gauchers sont aussi très prisés. La gamme ergonomique s’étend désormais aux critériums, feutres, crayons et stabilo », souligne Sébastien Delachapelle.

Les agendas aux marques préférées des ados

« C’est l’achat plaisir par excellence. Les agendas Les petites bombes, Little Marcel, Coca Cola vont connaître un grand succès à cette rentrée », prédit Isabelle Bardy.

Les agendas semainiers pour le primaire

Nouveauté à cette rentrée : l’agenda semainier Quo Vadis dédié au CM1 et CM2 en format A4 (9,95 euros). Il permet de visualiser la semaine avec une case pour chaque matière. « Cela permet à l’enfant de mieux organiser son travail dans l’optique d’une entrée au collège », commente Isabelle Mazarguil.

Les calculatrices anti-triche

A partir de la session 2018 du bac, les calculatrices programmables seront interdites pour limiter la fraude. Du coup, les constructeurs proposent dès la rentrée de nouveaux modèles autorisés. C’est le cas de Texas Instruments avec sa TI 83 Premium (79 à 85 €).

Rentrée scolaire : Cinq conseils pour ne pas se ruiner