Des saisies de contrefaçons exposées avant destruction, au ministère de l'Économie, à Paris, le 12 mars 2014
Des saisies de contrefaçons exposées avant destruction, au ministère de l'Économie, à Paris, le 12 mars 2014 — Eric Piermont AFP

ECONOMIE

Contrefaçons: 55 millions d'euros de produits saisis aux Antilles et en Amérique

L'opération Maya II, conduite par Interpol, a entraîné plus de 2.000 interventions...

Pièces détachées, carburant, détergent, cigares, shampoing : des produits contrefaits d’une valeur totale approchant les 60 millions de dollars (55 millions d’euros) ont été saisis lors d’une opération policière à travers les Antilles et le continent américain.

Baptisée Maya II, l’opération conduite par Interpol aura duré deux semaines. Elle a permis plus de 2.000 interventions de la police, des douanes et unités de la propriété intellectuelle, à des points de contrôle aux frontières et dans des magasins. Le tout dans 19 pays.

Lyon : Les trois saisies de contrefaçons les plus importantes de ces derniers mois

1.600 bouteilles de pesticides de contrefaçon

Selon l’organisation policière internationale basée à Lyon, « plusieurs filières du crime organisé et des pans entiers de vente de produits contrefaits ont été démantelés ». En Colombie, la police a notamment saisi 1.600 bouteilles de pesticides de contrefaçon, découvertes dans un espace de vente destiné aux agriculteurs.

En République dominicaine où la déforestation « pose un problème grandissant », a rappelé Interpol, les autorités ont saisi « plus de 100 sacs de charbon de bois » à la frontière haïtienne, et fermé deux usines de détergents à lessive.

Des « centaines de fausses boîtes » de cigares

Prenant part à leur première opération anticontrefaçon, les autorités de Cuba ont saisi de leur côté des « centaines de fausses boîtes » de cigares de marque contrefaits.

Le carburant demeure toutefois le crime le plus « prolifique », a assuré Interpol, avec la saisie de 19 camions contenant environ 318.000 litres, en une seule prise, lors d’une opération de la police colombienne près de la frontière du Venezuela.