Ivry: Les professeurs du collège Romain-Rolland exercent leur droit de retrait après une agression à l'acide

EDUCATION Après une attaque à l’acide dans une classe vendredi, les enseignants réclament des mesures de sécurité…

William Molinié
— 
Illustration d'un policier.
Illustration d'un policier. — JS EVRARD/SIPA

Les élèves n’ont aperçu que le bras à travers la porte qui lançait la bouteille. C’était vendredi dernier pendant le cours de mathématiques. Le projectile a explosé en plein milieu de la classe. Deux élèves ont été touchés par des projections, dont l’un au visage. En tout, quatre personnes ont été transportées à l’hôpital, certaines incommodées par le gaz irritant, un mélange d’acide chlorhydrique et d’aluminium, selon les premiers éléments de l’enquête.

Trois jours après l’agression dans une salle de classe du collège Romain-Rolland à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne), professeurs, éducateurs et élèves sont encore sous le choc. Ce lundi matin, la grande majorité du corps enseignant a décidé d’exercer son droit de retrait, en guise de signal d’alarme.

Un « plan sécurité »

« On a beaucoup trop d’élèves décrocheurs qui se baladent dans les couloirs, restent dans le collège et traînent dans la cour », explique Maud Istria, professeur d’EPS, contactée par 20 Minutes. Les enseignants ont décidé d’exercer leur droit de retrait tant que des mesures écrites n’auront pas été promises par la hiérarchie. Comme la mise en place d’un « plan de sécurité ».

« Les assistants d’éducation font très bien leur travail. Mais il en faut plus. Il n’est pas normal que des élèves qui soient exclus de classe ou pas acceptés car en retard traînent dans la cour », poursuit-elle. Par ailleurs, l’infirmière scolaire n’occupe un poste qu’à mi-temps au sein de l’établissement. « Une chance qu’elle ait été là vendredi lors de l’agression », souffle la professeur d’EPS.

Cellule psychologique

Depuis ce lundi matin, une cellule psychologique du rectorat a été mise en place au sein de l’établissement. Une équipe mobile de sécurité (EMS) assure par ailleurs la sécurité dans l’établissement.

De leur côté, les policiers tentent d’identifier l’individu qui a lancé la bouteille d’acide dans la classe.