SNCF: Au moins 1.300 cheminots n’ont pas été payés en mai

SALAIRE « Tout devrait rentrer dans l’ordre en fin de semaine prochaine », promet l’entreprise. Les syndicats s’inquiètent…

M.B.

— 

Un train intercité SNCF
Un train intercité SNCF — Mychele Daniau AFP

Il est censé accélérer le traitement des fiches de paie. Hélios, le nouveau logiciel de gestion mis en place au début de l’année à la SNCF, connaît quelques ratés. Selon les informations du Parisien ce samedi, 1.300 cheminots, au moins, n’ont pas été payés ce mois-ci alors que d’autres n’ont pas perçu certaines primes qui peuvent représenter selon les syndicats jusqu'à un tiers de leur rémunération.

« On parle de 1 300 salaires qui seront versés avec du retard sur 165.000 fiches de paie émises chaque mois. Le problème a été identifié, et tout devrait rentrer dans l’ordre en fin de semaine prochaine. Ce logiciel est utilisé par EDF ou encore la RATP. Et, globalement, il nous donne satisfaction. D’ailleurs, la situation s’améliore mois après mois », fait savoir un porte-parole de l’entreprise auprès du quotidien.

«Ce mois-ci, on a passé un cap»

Un discours qui ne passe pas auprès des syndicats. « D’abord, des fiches de paie sont arrivées avec quinze jours de retard, puis certaines primes n’étaient pas versées. Mais, ce mois-ci, on a passé un cap avec des salaires non versés », constate Fabien Villedieu, délégué syndical SUD-Rail.

« On peut comprendre que, lorsqu’un nouveau logiciel est mis en place, une période de rodage soit nécessaire. Mais, là, ça dure. La direction reste très discrète, mais on estime qu’entre 6 et 10 % des cheminots ont eu des problèmes avec leur fiche de paie depuis le début de l’année », abonde Eric Chollet, secrétaire national à la CFDT.

Ces derniers chiffres n’ont pas été confirmés par la société nationale qui explique cependant qu’une avance de liquidités est proposée aux cheminots qui en ont besoin.