Paris: Les retraits de permis des conducteurs de véhicules de fourrière explosent

CIRCULATION Les retraits définitifs de permis de conduire ont augmenté de 116% entre 2013 et 2014…

William Molinié

— 

Fourrière à Paris, illustration.
Fourrière à Paris, illustration. — ELE GWENDAL/SIPA

Peut-être de quoi apaiser la colère de ceux qui ont déjà fait la douloureuse expérience de la fourrière… Les conducteurs de fourrière parisiens se sont fait prendre par la patrouille, rapporte Le Parisien ce vendredi. Les retraits de permis des conducteurs de véhicules de fourrière ont explosé entre 2013 et 2014 : +102 % de retraits temporaires et +116 % de retraits définitifs, a annoncé jeudi le représentant du préfet de police au Conseil de Paris.

Censés faire respecter le code de la route, ces conducteurs se mettaient eux-mêmes en infraction car tous n'étaient pas titulaires du permis BE, pourtant obligatoire pour conduire des engins d’enlèvement.

«Faire respecter le cahier des charges»

Pour mieux contrôler ce secteur, les conseillers de Paris viennent de voter un vœu du 1er adjoint UMP au maire du 17e, Geoffroy Boulard, qui réclamait le contrôle systématique des permis de conduire des conducteurs.«On ne peut pas demander aux gens d'être exemplaires si on ne l'est pas soi-même», insiste l'élu auprès de 20 Minutes.

«La responsabilité de la préfecture de police est de faire respecter le cahier des charges de ses délégataires. Et donc de les contrôler», ajoute-t-il.

250.000 véhicules sont enlevés chaque année dans Paris, «soit un toutes les deux minutes», précise le voeu voté à l'unanimité.

 

Voeu fourrière publié par wmolinie