Deux hommes surpris en train de prendre des photos du domicile de Riss

ENQUETE Selon « Le Parisien », les deux individus suspects ont été etendus par la police et sont ressortis libres de leur audition…

D.B.

— 

La police déployée à côté du slogan «Je suis Charlie» après les attentats de Paris survenus en janvier 2015.
La police déployée à côté du slogan «Je suis Charlie» après les attentats de Paris survenus en janvier 2015. — JOEL SAGET / AFP

Blessé à l’épaule lors de l’attentat du 7 janvier, Riss, directeur de la rédaction de Charlie Hebdo depuis 2009, vit toujours sous haute protection. Et c’est grâce à l’arsenal policier déployé autour de lui, que les comportements suspects de passants à proximité de son domicile ont été repérés. Selon Le Parisien, un jeune homme aurait été aperçu le 12 mai à Paris tournant autour de l’immeuble de Riss (Laurent Sourisseau).

Plusieurs témoins auraient raconté aux policiers que l’homme aurait photographié avec son téléphone le hall de l’immeuble, avant d’enfourcher son scooter. Mais ce n’est pas le seul élément inquiétant les enquêteurs. Car un autre individu aurait réitéré le lendemain, cette fois-ci en utilisant un scooter d’une autre marque, ce qui pourrait être interprété comme une manière de brouiller les pistes.

>> A lire : La première une de Riss, le nouveau patron, depuis les attentats à « Charlie Hebdo »

Des faits qui auraient conduit les policiers à entendre les deux hommes. Le premier serait déjà connu des services de police, ayant une vingtaine d’inscriptions à son casier judiciaire. Le second aurait un profil plus inquiétant encore et serait visé par une fiche de sûreté de l’Etat, selon le quotidien. Tous deux auraient nié être en relation et avoir surveillé le domicile de Riss. L’un a déclaré être juste passé dans le quartier, l’autre avoir accompagné un ami chez le médecin dans le coin. Ils seraient ressortis libres du commissariat.