La «beuh» entre dans «Le Petit Robert» et les «bolos» dans «Le Petit Larousse»

DICTIONNAIRES Les éditions 2016 de ces ouvrages de référence intègrent des dizaines de nouvelles définitions...  

F.R.

— 

Illustration dictionnaire.
Illustration dictionnaire. — 20 Minutes

Le Petit Robert 2016 se met au vert. Les mots « covoiturer », « écoconduite » et « recyclerie » font leur entrée dans la nouvelle édition du dictionnaire qui sera en vente dès jeudi, révèle Le Parisien ce lundi. Les « zadistes », ces militants qui s'installent dans les « ZAD » (« Zones à défendre ») comme ce fut le cas à Notre-Dame-des-Landes, sont accueillis à bras ouverts par le Petit Robert, ainsi que les « faucheurs volontaires » et les « décroissants ».

Zadiste, caricature, laïcité... Votez pour le mot de l'année 2015 avec «20 Minutes»

Les anglicismes n’ont pas non plus été snobés : le « bitcoin » (monnaie électronique), le « captcha » ou le « big data » ont été validés, même si, pour ce dernier, le terme français de « mégadonnées » reste recommandé.

« Partir en cacahuète »

Côté familiarités, les « baltringues » figurent parmi les nouveaux entrants. De même que les expressions « prendre cher » (ne pas être ménagé), « tendu comme un string » (être très angoissé, à cran) ou « envoyer des scuds » (critiquer quelqu'un, en plaisantant ou non, sans faire dans la demi-mesure). L’entrée de la « beuh » (qui désigne la majijuana) dans le dico en fera peut être tousser plus d’un qui pourrait bien « partir en cacahuète » (perdre son sang-froid ou, dans le cas d'une situation, dégénérer).

Le Petit Larousse, qui en est à sa 160e édition, fait savoir ce lundi que 150 nouveaux mots et expressions intégrent le millésime 2016. Le qualificatif de « bolos » et le verbe « mémériser », ainsi que les « tutos » (les « tutoriels ») et les « selfies » (cela ne plaira pas à Catherine Deneuve) sont parmi les heureux élus, annonce Europe 1.