Attouchements au collège Montaigne: Bayrou veut interdire les portables dans les écoles

SOCIETE Les élèves mis en cause auraient consulté des vidéos pornographiques sur leurs smartphones dans l’enceinte du collège…

A.B.

— 

François Bayrou, président du MoDem le 15 mai 2014 à Paris
François Bayrou, président du MoDem le 15 mai 2014 à Paris — Alain Jocard AFP

« Interdire les portables dans les collèges et les cours de récréations ». Pour François Bayrou, invité à réagir sur l’affaire des attouchements sexuels qui auraient eu lieu dans le collège parisien Montaigne, ce serait le moyen d’éviter la circulation d’images à caractère pornographique dans les établissements scolaires.

Dans le très chic collège Montaigne, six élèves de sixième âgés de dix à 11 ans se seraient livrés à des attouchements sexuels sur des camarades. Les jeunes adolescents auraient été influencés par le visionnage de vidéos pornographiques sur leur smartphone dans l’enceinte de leur établissement.

« Des mesures de bon sens »

« Les vidéos pour adultes sont en réalité très répandues parmi les plus jeunes enfants. Il suffit de prendre des mesures de bon sens (…) de pères et de mères de famille pour réduire le risque de ce genre d’attitudes pour au moins réduire le risque de ce genre de dérives », a déclaré le président du MoDem, qui prône l’interdiction des portables dans les collèges et les cours de récré.

Interdite durant les heures de cours, l’utilisation des téléphones portables est autorisée dans les écoles durant les pauses et récréations. Les six élèves mis en cause sont, quant à eux, passés en conseil de discipline et une enquête préliminaire a été ouverte pour agressions sexuelles sur mineurs de 15 ans ce vendredi par le parquet de Paris.