Jack Lang veut lancer une fête de la «fierté française»

CULTURE Après la Fête de la musique et la Journée du Patrimoine, Jack Lang a une nouvelle idée...

20 Minutes avec AFP

— 

Jack Lang, le 12 mars 2014 au palais de l'Elysée
Jack Lang, le 12 mars 2014 au palais de l'Elysée — Alain Jocard AFP

Jack Lang a annoncé ce jeudi qu’il souhaitait lancer une fête de « la fierté française » pour célébrer « la fierté de notre énergie, de notre créativité, de notre mémoire des cultures » et lutter contre les déclinologues de tous poils.

« J’y travaille réellement », a expliqué sur BFM l’ancien ministre socialiste de la Culture et de l’Education nationale, qui dirige aujourd’hui l’Institut du Monde Arabe, à Paris.

Cet événement « que j’appellerais "la fierté française" » célébrerait « la fierté de notre énergie, de notre créativité, de notre mémoire des cultures », a précisé Jack Lang.

« Cessons de cultiver cet autodénigrement »

« Ce serait une grande exposition nationale, par exemple au Grand Palais, qui mettrait en exergue et en valeur les mille et une richesses de notre pays, et puis à travers tout le pays, dans chaque ville, dans chaque village, il serait proposé à chacun de mettre en valeur cette créativité, cette inventivité cette richesse française », a poursuivi l'ancien ministre de la Culture, créateur notamment de la Fête de la musique en 1982, des Journées du Patrimoine en 1984 ou encore de la Fête du Cinéma en 1985.

« Cessons de cultiver cet autodénigrement, cette façon d’abaisser le pays et de dire en permanence que nous sommes menacés par le déclin, non ce n’est pas vrai », a-t-il conclu.