La LMDE est sauvée mais n’assurera plus la sécurité sociale des étudiants

SOCIAL Un plan de reprise a été voté mardi soir par l'assemblée générale de la LMDE…

R.L.

— 

Enseigne et logo de la LMDE (La Mutuelle Des Etudiants), rue Linne, dans le 5eme Arrondissement de Paris.
Enseigne et logo de la LMDE (La Mutuelle Des Etudiants), rue Linne, dans le 5eme Arrondissement de Paris. — NEGROTTO VIVIANE/SIPA

Sous administration provisoire puis sous sauvegarde judiciaire depuis le mois de février, la LMDE semble avoir sauvé sa tête. Réunie ce mardi en assemblée générale, la mutuelle étudiante a voté en faveur de la reprise de ses activités de gestion du régime obligatoire par la Caisse nationale de l'assurance-maladie des travailleurs salariés, rapporte Les Echos. Mais elle a aussi choisi la mutuelle Intériale comme nouvelle mutuelle substituante.

«Un nouveau départ»

Alors qu’un rapport dévoilé ce mardi par Le Parisien accable la première mutuelle étudiante, qui  fait office de mutuelle et de régime de santé de base -gérant l'accès aux soins de près d'un million d'étudiants- William Martinet, le président de l’Unef, une organisation syndicale étudiante étroitement liée à la LMDE, s’est félicité de cette nouvelle. «C’est un nouveau départ pour la LMDE, qui va changer radicalement de modèle économique tout en conservant ses valeurs. L’objectif sera d’augmenter très rapidement la qualité de service.»

Si la LMDE conservera les opérations d’affiliation et de prévention, elle est vidée du reste. Selon Médiapart, entre 450 et 480 salariés, sur un total de 600, vont être transférés à la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (Cnamts). Pour cette dernière, cela représente une économie substantielle, car elle reversait jusqu’ici 52 euros par étudiant à la LMDE –soit plus de 50 millions d’euros par an, rapporte le site Internet.