Cinq infos dans le rétro: Hollande aux Antilles, revival soviétique à Moscou et crash à Séville

ACTU Cinq infos pour se reconnecter avec l'actu en cette fin de long week-end...

Pierre Koetschet

— 

Des soldats russes de la garde d'honneur défilent sur la Place Rouge à Moscou pour le 70e anniversaire de la victoire de l'URSS sur l'Allemagne nazie, le 9 mai 2015
Des soldats russes de la garde d'honneur défilent sur la Place Rouge à Moscou pour le 70e anniversaire de la victoire de l'URSS sur l'Allemagne nazie, le 9 mai 2015 — YURI KADOBNOV AFP

Oui, ce long week-end était magique, ensoleillé (on l'espère pour vous), mais voilà, c'est déjà la fin. Vous en avez profité pour déconnecter? Vous avez bien fait. Nous étions là 24h/24, et nous allons donc vous faire un petit résumé de ce que vous avez manqué pendant trois jours.

1. Hollande fait le pont aux Antilles

Cinq jours, six îles. Pour ce week-end férié, François Hollande n'a pas chômé. Accompagné de quatre ministres, le chef de l'Etat a entamé une visite marathon de cinq jours aux Caraïbes. Entre l'inauguration du centre de mémoire sur la traite et l'esclavage, l'annonce des investissements français pour l'université des Antilles ou encore sa visite à Cuba, le président a un programme bien rempli. Pour en savoir plus, c'est à lire ici. 

L'info en plus: Réunis

Dans ses bagages, François Hollande a emmené... Ségolène Royal. l'occasion de quelques bains de foule à deux et de quelques petites blagues. François Hollande a présenté ainsi son ex-compagne: «Ségolène Royal, qui m'a longtemps fait croire qu'elle était de la Martinique!» Une allusion aux années que la ministre de l'Écologie a passées sur l'île dans son enfance.

2. Crash d'un Airbus à Séville

Un avion militaire Airbus A400M s'est écrasé ce samedi dans le sud de l'Espagne. Au moins quatre personnes sont mortes et deux autres ont été grièvement blessées dans l'accident Les autorités espagnoles ont annoncé avoir retrouvé dimanche les deux boîtes noires.

L'info en plus: Suspendu

Le crash a des conséquences dans les armées qui détiennent cet appareil. Ce dimanche, l'armée de l'air allemande puis le ministère britannique de la Défense ont tous les deux annoncé l'immobilisation temporaire de leurs exemplaires de l'avion de transport militaire européen. Jusqu'au ministre de la Défense français qui a décidé de limiter les vols au strict nécessaire, sans les interrompre toutefois.

3. Le PSG presque champion

Ils le touchent du bout des doigts. Après avoir déroulé contre Guingamp vendredi (6-0), les Parisiens voient le titre de champion de France se rapprocher très près avec le revers de leur poursuivant lyonnais samedi à Caen (3-0). Dans une semaine, le PSG, qui compte désormais six points d'avance sur l'OL à deux journées du terme, pourrait s'offrir un troisième sacre de rang sur la pelouse de Montpellier.

L'info en plus: Sans Cavani mais avec Verratti?

C'est déjà le mercato à Paris. Selon La Gazzetta dello Sport, Edinson Cavani aurait déjà trouvé un accord avec la Juventus Turin pour un contrat de quatre ans et un salaire annuel de 7,5 millions d'euros.Si le PSG a annoncé ne pas vouloir se séparer d'Edinson Cavani, le club parisien pourrait le laisser filer pour se donner plus de marge financière face aux contraintes du fair-play financier. Surtout si ça lui permet d'attirer Paul Pogba. De son côté, Marco Verratti a promis à Téléfoot qu'il serait à Paris la saison prochaine. 

4. Démonstration de force à Moscou

La Russie a fait étalage samedi de sa puissance militaire lors de la plus grande parade organisée sur la place Rouge depuis la chute de l'URSS. Vladimir Poutine a joué toutefois l'apaisement à l'égard des Occidentaux en louant leur apport dans la victoire contre l'Allemagne nazie. Mais ni François Hollande, ni David Cameron ni Barack Obama n'avaient fait le déplacement. 

 

Toutes les images à découvrir par ici. 

L'info en plus: Et l'Ukraine?

La chancelière allemande Angela Merkel a officiellement déploré dimanche à Moscou qu'«il n'y ait toujours pas de cessez-le-feu en Ukraine», malgré son entrée en vigueur officielle fin février suite aux accords de Minsk-2 visant à mettre fin au conflit entre Kiev et séparatistes prorusses.

5. Nouveau rebondissement dans le feuilleton Caroline Fourest vs «On n'est pas couché»

Laurent Ruquier a remis les pendules à l'heure. Une semaine après la diffusion de l'altercation entre Aymeric Caron et Caroline Fourest, l'animateur d'On n'est pas couché (ONPC), a pris la défense de son collaborateur, en tout début d'émission ce samedi soir. Si Laurent Ruquier a préféré prendre la défense de son invitée ce soir-là, il est revenu sur sa décision et l'a expliqué publiquement samedi soir en début d'émission: «Elle a menti en disant qu’elle avait gagné en appel, ce n’est pas vrai. J’ai pris une décision, je n’inviterai plus jamais Caroline Fourest sur ce plateau, et dans aucun plateau de mes émissions, parce que je ne veux pas qu’on me mente, surtout quand c’est au détriment d’un de mes collaborateurs.»

L'info en plus: Caroline Fourest répond

Une sortie pas du tout du goût de Caroline Fourest qui répond sur twitter. Décidément il est bon avoir fait quelques années de droit à la fac pour suivre ce clash.