Montpellier: Des voleurs de voitures de luxe du Bon Coin interpellés

INFO «20 Minutes» Le chef des trafiquants va être présenté à un juge ce jeudi …

William Molinié
— 
La Porsche 918 Spyder est présentée le 3 mars 2014 au salon de Genève
La Porsche 918 Spyder est présentée le 3 mars 2014 au salon de Genève — Fabrice Coffrini AFP

Des Porsche, des Audi, des camping-cars haut de gamme… Les enquêteurs de la police judiciaire de Montpellier viennent de démanteler un réseau de trafic international de voitures de luxe. Trois hommes et trois femmes, soupçonnés de faire partie de cette équipe de voleurs, ont été mis en examen la semaine dernière. Le chef de ce réseau devrait l’être ce jeudi après avoir été présenté à un juge.

L’affaire remonte à octobre 2014. Les policiers obtiennent des renseignements sur des voleurs de voiture basés dans la région biterroise. Au terme de surveillances et de filatures, ils se rendent compte qu’une équipe dérobe des véhicules soit en commettant des home-jackings, soit à l’issu de rendez-vous donnés sur le Bon Coin. «En voyant les annonces, ils convenaient d’un rendez-vous avec le propriétaire. Ils demandaient ensuite d’essayer le véhicule et ne revenaient jamais», détaille à 20 Minutes Gilles Soulié, le patron de la PJ de Montpellier.

Banditisme traditionnel

Plusieurs vols imputés à cette équipe ont été repérés dans le grand Sud, de Montpellier à Bordeaux mais aussi en Allemagne et en Italie. Une fois dérobés, les véhicules partaient dans une carrosserie de l’Hérault où ils étaient maquillés: changement de plaques d’immatriculation, de numéros de série, confection de nouvelles cartes grises…

Une douzaine de véhicules ont été saisis ainsi que des cartes grises vierges. Les suspects sont «bien connus des services de police pour des faits de braquage, d’escroquerie et de vols», précise Gilles Soulié. «Ils appartiennent à ce qu’on appelle le banditisme traditionnel.»

Parmi les six individus déjà mis en examen, trois d’entre eux ont été écroués et les trois autres placés sous contrôle judiciaire.