Loire: Une exploitation de 80 vaches décimée par une surdose alimentaire

AGRICULTURE Le système automatisé qui leur distribuait de la nourriture s'est détraqué...

20 Minutes avec AFP

— 

Des vaches Prim'holstein (illustration).
Des vaches Prim'holstein (illustration). — J. Mars / JDD / Sipa

La grande bouffe. Le dérèglement d'un système automatisé d'alimentation animale a provoqué le décès de 80 vaches laitières d'une exploitation de Bussy-Albieux (Loire), a-t-on appris ce lundi.

«L'ensemble de notre troupeau a été décimé à partir de dimanche, à la suite du déboîtage d'un tuyau de distribution de concentré d'aliments de notre troupeau de prim'holsteins, qui a entraîné le déversement au sol d'une grande quantité de compléments énergétiques à base de céréales broyées», a expliqué l'exploitant de cette ferme du Forez.

«Acidose aiguë»

«Les animaux, qui en ont consommé une grande quantité, au lieu de leur ration habituelle de quatre kilos par tranche de 24 heures, sont décédés d'une acidose aiguë», a-t-il précisé.

Le jeune exploitant, qui exerce par ailleurs la profession de nutritionniste, s'est dit ainsi que son épouse «très éprouvés» par cet accident, mais vont toutefois s'employer à «redémarrer une nouvelle exploitation laitière».