Attentat évité: Sid Ahmed Ghlam mis en examen

JUSTICE Le suspect était en garde à vue depuis 5 jours...

20 Minutes avec AFP

— 

Capture d'écran de la photo de Sid Ahmed Ghlam, récupérée par BFM TV-RM
Capture d'écran de la photo de Sid Ahmed Ghlam, récupérée par BFM TV-RM — BFM TV/RMC

Sid Ahmed Ghlam, soupçonné d'avoir voulu attaquer au moins une église à Villejuif (Val-de-Marne), a été mis en examen ce vendredi, notamment pour «assassinat» et «tentative d'assassinats» en relation avec une entreprise terroriste, a indiqué une source proche du dossier.

Cet Algérien de 24 ans, qui avait lui-même provoqué dimanche son interpellation après avoir été blessé dans des circonstances encore inexpliquées, devait être présenté en fin d'après-midi à un magistrat spécialisé qui doit statuer sur son placement en détention provisoire.

Ses avocats muets pour l'instant

Déféré ce vendredi après cinq jours de garde à vue médicalisée, il a été mis en examen vers 18h à l'hôpital de l'Hôtel-Dieu, à Paris, pour «assassinat et tentatives d'assassinats en relation avec une entreprise terroriste», pour «association de malfaiteurs en vue de commettre des crimes d'atteinte aux personnes en relation avec une entreprise terroriste», et pour diverses autres infractions, le tout en relation avec une entreprise terroriste, a précisé à l'AFP cette source proche du dossier.

Peu auparavant, deux de ses avocats, Gilles-Jean Portejoie et Matthieu de Vallois, étaient arrivés dans cet établissement hospitalier du centre de la capitale pour assister leur client, se refusant à tout commentaire sur le fond du dossier. Ghlam est soupçonné d'avoir voulu attaquer au moins une église et d'avoir tué Aurélie Châtelain, une jeune femme de 32 ans dont le corps avait été retrouvé dimanche matin dans sa voiture à Villejuif.

Les enquêteurs tentent de déterminer les soutiens dont semble avoir bénéficié le suspect, connu des services depuis le printemps 2014 pour s'être radicalisé.