Elysée: Un coup de feu dans les murs du palais

INCIDENT L'incident s'était produit en l'absence du chef de l'Etat...

20 Minutes avec agence
— 
La cours du palais de l'Elysée
La cours du palais de l'Elysée — NIVIERE/VILLARD/SIPA

L'événement a certes été sans conséquence, mais il ne manque pas d'alerter sur les lacunes du service de sécurité de François Hollande. Voici deux semaines, la détonation d'un coup de feu s'est fait entendre au rez-de-chaussée du palais présidentiel, alors que le chef de l'Etat était en déplacement, rapporte Le Point.

Il s'agissait du tir de pistolet involontaire d'un policier du Groupe de Sécurité de la présidence de la République (GSPR). La balle aurait alors ricoché avant de terminer sa course dans un mur, sans le traverser.

Aucun rapport n'aurait été fait de cet incident

Ce sont les conseillers de François Hollande qui, réunis au premier étage, ont contacté les services de gendarmerie en charge de la sécurité du palais, craignant une nouvelle attaque terroriste.

L'hebdomadaire pointe ici le dysfonctionnement d'un service de sécurité du chef de l'Etat déjà fortement critiqué pour ses manquements à répétition. D'autant que, pour couronner le tout, aucun rapport n'aurait été fait de cet incident, contrairement à ce que prévoit la procédure en pareille circonstance.