Pédophilie: Le gouvernement lance une campagne d'information sur le recrutement des encadrants des colonies de vacances

PEDOPHILIE A quelques jours des vacances de Pâques, le ministre de la Jeunesse et des Sports veut rassurer les parents après les scandales de pédophilie dans l'Education nationale...

O. G.
— 
Colonie de vacances à la plage.
Colonie de vacances à la plage. — GILE/SIPA

Comment rassurer les parents inquiets après les histoires de pédophilie à répétition dans l’Education nationale? Pour éviter que la panique ne s’étende, le ministère de la Jeunesse et des Sports s’apprête à réagir. Selon les informations d’Europe 1, le ministre va lancer une campagne d'informations sur le recrutement des animateurs qui encadrent les enfants dans les centres de loisirs et autres colonies de vacances.

Un système informatique vérifie que l'encadrant n'a pas de casier judiciaire

Pour dire quoi? Que les encadrants sont recrutés de façon sérieuse. L’identité de chaque animateur est ainsi rentrée dans une base de données nommée «Système informatique pour l'accueil de mineurs». Une procédure qui renseigne sur trois questions phares: ce futur encadrant a-t-il un casier judiciaire? Est-il inscrit dans le fichier des délinquants sexuels? Fait-il l'objet d'une interdiction d'encadrer des enfants?

De plus, quand un animateur change de lieu de travail, toutes ces informations sont à nouveau vérifiées. Et si un problème est détecté, l’encadrant est écarté selon la radio.

Et pour les clubs sportifs?

Cette vérification systématique a lieu dans les centres de loisirs et colonies de vacances, mais le recrutement se fait de façon différente dans les clubs sportifs. C’est aux dirigeants du club de s’assurer du passé des encadrants des enfants.

Pédophilie: «Les mairies et les rectorats devraient vérifier systématiquement le casier judiciaire de tous les intervenants en milieu scolaire»

Ce système de contrôle n’a en revanche pas cours dans l’Education nationale, qui regroupe 800.000 enseignants… Mais le ministère a assuré qu’il allait se renseigner davantage sur le profil de ces professeurs à l’avenir pour éviter ce genre de drame. Par ailleurs, après le scandale de Villefontaine, la ministre de l’Education s’est prononcée pour qu’une loi soit votée afin que la justice informe l'Education nationale en cas de condamnation d'un enseignant pour pédophilie.