Où partent les Français pour les vacances de Pâques?

TOURISME La Bretagne et le littoral charentais sont des destinations prisées pour ce printemps...  

Delphine Bancaud

— 

Une rue de l'Ile de Re, le 18 juillet  2014.
Une rue de l'Ile de Re, le 18 juillet 2014. — Shawn Pogatchnik/AP/SIPA

Les vacances de Pâques ont commencé samedi pour les écoliers de la zone A et vont démarrer samedi prochain pour leurs camarades de la zone C. Ceux de la zone B devront encore patienter jusqu’au 25 avril. 20 Minutes fait le point sur leurs lieux de villégiature privilégiés pour ce printemps.

La France, en famille ou chez des amis surtout

La majorité des Français qui ont prévu de quitter leurs pénates ce printemps resteront dans l’Hexagone. «Ils partiront essentiellement pour des courts séjours (entre 3 et 5 jours), choisiront plutôt des hébergements non marchands (chez des amis ou de la famille) avec un budget de 117 euros en moyenne par jour et par foyer», explique Didier Arino, directeur du cabinet Protourisme.

Selon les tendances observées par le site de location Abritel la semaine dernière, la majorité d’entre eux se dirigeront vers l’ouest du pays pour profiter de la mer, notamment en Bretagne. «C’est la région des courts séjours printaniers par excellence. Elle est aussi particulièrement plébiscitée par les Franciliens, de par sa proximité», explique Didier Arino. Un succès qui bénéficie à plein au golfe du Morbihan.

Autre gagnant du printemps: le Poitou-Charentes, poussé par le littoral charentais, La Rochelle et l’île de Ré. «Ce sont des destinations qui sont réputées abordables et où il fait généralement beau en cette saison», analyse Didier Arino.

Dans une moindre mesure, la montagne séduit encore certains vacanciers qui espèrent pouvoir encore skier dans les grandes stations. Selon Abritel, les stations de Châtel, La Clusaz, Tignes, Les Arcs ou encore Val Thorens vont encore enregistrer de nombreuses réservations lors de ce printemps. Enfin, la campagne fait aussi des émules en cette saison: «Il s’agit surtout de la campagne à forte identité comme le Périgord», souligne Didier Arino.

Gamelles, moniteur tyrannique, accidents de télésiège… Les pires souvenirs au ski

Des courts séjours dans les grandes villes européennes

«Les départs à l’étranger seront moins nombreux que lors des vacances de Pâques 2014, car on assiste à un rejet de la destination Maghreb et à une plus grande défiance vis-à-vis du transport aérien», observe Didier Arino.

Selon une étude de trivago.fr* dévoilée la semaine dernière, certains Français ont tout de même choisi de se dépayser à l’étranger. Attirant par leur proximité et leurs atouts culturels, six grandes villes européennes figurent dans le top 9 des destinations préférées à l’étranger ce printemps selon trivago.fr: c’est le cas de Londres, Barcelone, Rome, Amsterdam, Venise et Lisbonne. Même son de cloche selon Abritel qui constate une forte demande pour Barcelone, Amsterdam, Venise et Lisbonne ce printemps. «Le développement des compagnies low cost est favorable à l’essor de ce tourisme urbain européen et certaines de ces villes sont des destinations soleil à cette période».

Reste que certains sont prêts à s’aventurer plus loin, en visitant New York ou Dubaï. Et si Marrakech est un peu moins prisée cette année, sans doute en raison de l'attaque terroriste à Tunis au mois de mars, elle continue à attirer les Français et reste dans la liste des neuf destinations les plus prisées à l'étranger selon trivago.fr.

*Recherches effectuées sur trivago.fr pour un séjour de trois nuits minimum comprises entre le 11 avril et le 4 mai 2015.