Un militaire en patrouille agressé au couteau à Orly

SECURITE Son agresseur était toujours en fuite vendredi en début de soirée...

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration: l'aéroport d'Orly.
Illustration: l'aéroport d'Orly. — Francois Mori/AP/SIPA

Un militaire affecté à l'aéroport parisien d'Orly dans le cadre de Vigipirate a été agressé ce vendredi par un homme qui lui a porté un coup au visage avant de prendre la fuite, ont rapporté plusieurs sources concordantes à l'AFP.

Selon les premiers éléments de l'enquête, communiqués par deux sources proches du dossier, l'agresseur était muni «d'un couteau», dont il ne s'est pas servi contre le militaire. Une troisième source appelait à la prudence à propos de la présence ou non de cette arme, précisant que le militaire avait été blessé «à la pommette», a priori «d'un coup de poing».

Face à face dans les toilettes

Le militaire «a été blessé car il y a eu un échange de coups, mais il n'a pas été atteint d'un coup de couteau», a confirmé une source judiciaire. Une enquête pour «tentative d'homicide volontaire» a été confiée aux policiers spécialisés de la brigade criminelle, a-t-elle précisé.

L'agression a eu lieu vers 14h15 «dans la zone non-publique de l'aéroport», a relaté une source proche du dossier. L'agresseur est «de type européen, vêtu d'un bonnet noir et d'un blouson noir», selon une seconde source. Le militaire se «lavait les mains dans les toilettes réservées au personnel de l'aéroport, près du local réservé aux militaires, (lorsqu'il) a ressenti un coup dans le dos», a relaté une troisième source.

A lire: Vigipirate: Les CRS sur les rotules

«Il s'est retrouvé nez à nez avec un homme habillé de noir avec un bonnet, des gants et un couteau. Il y a eu un échange de coups et l'individu a pris la fuite. Le militaire est choqué, mais pas blessé», a-t-elle précisé. L'agresseur était toujours recherché vers 18h, ont précisé les sources.