Meudon: Un animateur scolaire suspecté d’agissements pédophiles a été interpellé

ECOLE Il a été suspendu avant les vacances de février…

A.Ch.

— 

Meudon, dans les Hauts-de-Seine.
Meudon, dans les Hauts-de-Seine. — Google maps

L’affaire de Villefontaine (Isère) n’a pas fini de révéler des cas de pédophilie soupçonnée à l’école. Ce mercredi, les parents des enfants scolarisés à l’école Marbeau de Meudon (Hauts-de-Seine) ont reçu un courrier de la mairie leur indiquant qu’un animateur qui intervenait lors des accueils périscolaires avait été suspendu avant les vacances de février. Des parents d’élèves avaient évoqué des agissements pédophiles qui ont conduit la police à interpeller l’animateur dans l’école.

Soupçons de pédophilie dans l’Education nationale: Les signalements se multiplient

Le maire de Meudon, Hervé Marseille, a expliqué au Parisien que «sur la foi des récits de leur fille, des parents ont décidé de porter plainte. La police a interpellé l’agent en question, qui jusqu’ici avait donné satisfaction dans son travail. Il semblerait qu’il ait avoué des attouchements.» D’après le courrier adressé par la mairie aux parents d’élèves, une instruction est en cours au TGI de Nanterre. Un psychologue scolaire a été mis à la disposition de ceux qui souhaiteraient le consulter.

Pédophilie: L'Education nationale informée de 4 ou 5 cas présumés

Un père de famille interrogé par le Parisien déplore que «à aucun moment, en tant que parents d’élèves, nous n’avons été prévenus de ce fait, au-delà des rumeurs, par le directeur de l’école». Une semaine après l’interpellation d’un directeur de Villefontaine (Isère), les signalements concernant des soupçons de pédophilie dans l’Education nationale se multiplient partout en France.