«Le pendu est mort noyé»: Les plus belles perles de la police et de la justice

LIVRE Les éditions First publient, ce jeudi, les «Perles de tribunal et de police»…

Vincent Vantighem

— 

Code pénal au tribunal (illustration)
Code pénal au tribunal (illustration) — 20 MINUTES/SIPA

Ca a commencé avec les élèves du bac. Puis, il y a eu les patients lors des consultations. Même les croquemorts et les élèves en classe de maternelle s'y sont mis. Les justiciables ordinaires se devaient d’avoir aussi un ouvrage qui recense leurs plus belles perles. C’est chose faite grâce aux éditions First qui publient, ce jeudi, un petit recueil des sorties entendues par les juges et les officiers de police judiciaire. 20 Minutes vous en offre un florilège.

Les histoires d’amour finissent mal en général

  • Madame le Juge, ma femme passe ses soirées dans les bars.
  • Ah bon votre épouse boit?
  • Non, elle me cherche!
     
  • Mais si j’avoue, je participe aux tâches ménagères mais c’est vrai qu’en général, c’est ma femme qui les nettoie!
     
  • Madame le Juge, en 20 ans de mariage, il ne m’a jamais rien acheté!
  • Pourquoi, tu avais quelque chose à vendre?
     
  • En plus Madame le Juge, elle est tellement bête qu’elle a vendu notre télé pour acheter un lecteur DVD.
     
  • Vous savez Madame le Juge, les femmes sont toutes les mêmes…
  • Ben, fallait pas toutes les essayer!

Des enquêteurs hors pair

  • Ensuite, le pendu est mort noyé.
     
  • Les nombreux coups de couteaux au visage et au cou nous ont laissé penser que la mort n’était pas naturelle.
     
  • Le cadavre de l’homme qui nous est présenté correspond bien à la femme qui nous avait été décrite par les témoins.
     
  • Immédiatement, nous avons constaté que Monsieur X s’est suicidé lui-même en se brûlant la cervelle d’une balle en plein cœur.

Les amoureux de la langue française

  • En plus, il s’est blessé avec du métal rouillé, on a dû lui faire un vaccin anti-Titanic.
     
  • Madame le Juge, avec tout ce qu’il boit, je ne sais pas comment il n’a pas attrapé la grippe à bière.
     
  • Je lui laisse tous les meubles mais je veux juste garder le faux tableau de Picasso de l’époque cubaine…


Des réponses désarmantes

  • Je sais, M. le Président, mais ma femme est morte le mois dernier…
  • Je suis désolé pour vous, qu’avait-elle donc ?
  • Pfft, trois fois rien. Quelques meubles et une vieille bagnole !
     
  • Vous rouliez à combien Monsieur ?
  • J’étais seul Monsieur le juge.
     
  • Madame le juge, je demande 400 euros de pension alimentaire.
  • Par mois?
  • Euh non, par vous, ça me gêne… Plutôt par mon mari.
     
  • Je tiens quand même dans ce tribunal à remercier les personnes qui ont participé au décès de mon épouse.

 

A relire aussi :

Les perles d'un croquemort.
Les perles des élèves de maternelle.
Les perles des patients en consultations.
Les perles du bac.

Marcel enfile les Perles

Conscient du succès grandissant des livres potaches, les éditions First ont choisi de créer une nouvelle collection sur le thème qui sort donc, ce jeudi. Baptisée «Marcel, la collection d’humour qui a du chien», elle propose d’ores et déjà quatre ouvrages sur les perles des touristes, celles du monde médical et des brèves de plumard. Tiré à 10.000 exemplaires, chaque ouvrage est vendu 4,95 euros.