Retour sur la page d'accueil 20 Minutes
EN LIVEEN DIRECT. Crash d'un avion A320: Des perquisitions aux deux domiciles d'Andreas Lubitz... Les familles repartent du site...
live

Terminé

EN DIRECT. Crash d'un avion A320: Des perquisitions aux deux domiciles d'Andreas Lubitz... Les familles repartent du site...

EN LIVE
Suivez en direct tous les événements de la journée, deux jours après le crash d’un avion Germanwings dans les Alpes...
V.V., M.P., C.B., W.M.

V.V., M.P., C.B., W.M.

Ce qu'il faut retenir ce jeudi:

  1. Le copilote a délibéremment fait descendre l'avion lorsque le commandant est sorti du cockpit.
  2. La thèse du suicide ou de l'acte terroriste sont désormais des pistes sérieuses.
  3. L'enquête sera sans doute requalifiée par le procureur de Marseille.

22h

La fédération allemande du secteur aérien veut imposer la règle des deux personnes dans le cockpit

Plusieurs compagnies ont annoncé ce jeudi qu'elles allaient dorénavant systématiser cette règle sur leurs vols. C'est à lire par ici

21h52

Les perquisitions en Allemagne ont eu lieu aux deux domiciles du copilote

«Les perquisitions concernent aussi bien l'appartement du copilote à Düsseldorf que son logement à Montabaur», où le suspect, Andreas Lubitz, âgé de 28 ans, vivait une partie du temps chez ses parents, a indiqué le procureur Ralf Herrenbrück. Vers 19h45, les enquêteurs ont mis fin à leur perquisition dans son logement de Montabaur, située entre Düsseldorf et Francfort, a constaté un journaliste

20h33

Les autocars acheminant les familles de victimes ont quitté les environs du crash

20h21

Les Canadiens aussi ont décidé d'appliquer le principe de deux personnes obligatoires dans le cockpit, a annoncé le gouvernement.

19h59

Des images du ministère de l'Intérieur au coeur de la zone de crash

Ces images filmées par les gendarmes et relayées par France Télévision illustrent bien le difficile travail des enquêteurs sur la zone du crash. Des milliers de morceaux doivent être analysés. Et des centaines d'ADN prélevés (fanions rouges). Le tout sur une zone escarpée où toute intervention doit être assurée.


19h51

Comment les pilotes sont-ils suivis psychologiquement?

19h29

Tout ne peut pas être évité, souligne un pilote

Un pilote d'Air France qui préfére rester anonyme vient de nous expliquer que malgré toutes les précautions prises par les compagnies et les équipes de sécurité, «tout ne peut être éviter». Et de prendre le raisonnement par l'absurde: «Concrètement, personne ne peut empêcher un pilote de monter avec un taux d'alcoolémie positif. Les pilotes ne soufflent pas dans les ballons avant de prendre les commandes.»

19h24

Pourquoi le copilote a-t-il interrompu sa formation?

Un pilote d'Air France que 20 Minutes a contacté répond à cette question. Plusieurs raisons:

1 - Des raisons économiques ont poussé Lufthansa à suspendre la procédure de recrutement et de formation de ses pilotes. Air France a été confronté à ce problème en 2008.

2 - Le niveau du copilote n'a pas été jugé satisfaisant par ses formateurs.

3 - Des raisons médicales ont pu le poussé à suspendre sa formation.

19h07

Le profil du copilote au coeur des interrogations

Les policiers allemands et français vont traquer la moindre information sur la vie du copilote, jusque dans les moindres détails. On vous explique comment par ici...

frmorel

@frmorel: Est on sur que le co-pilote était seul et vivant dans le cockpit?

Oui, le procureur de la République a indiqué que le rythme de sa respiration était «normal». Par ailleurs, il était seul dans le cockpit après que le commandant de bord en est sorti pour aller aux toilettes.

18h12

EasyJet impose la présence permanente de deux personnes dans le cockpit

EasyJet va imposer dès ce vendredi la présence de deux membres d'équipage dans les cockpits de ses avions, par mesure de sécurité après le crash de l'A320, a-t-on appris jeudi auprès de la compagnie aérienne britannique à bas coût. «EasyJet confirme qu'à partir de demain, vendredi 27 mars, elle va changer sa procédure avec deux membres d'équipage dans le cockpit à tout moment. Cette décision a été prise en consultation avec l'Autorité de l'aviation civile», a expliqué la compagnie dans un communiqué transmis à l'AFP.

18h09

Plusieurs perquisitions sont en cours en Allemagne

Elles ont lieu aux domiciles des deux pilotes.

17h55

Une image de l'hommage aux victimes, au Vernet Nous la découvrons via ce tweet:

«  Cérémonie en hommage aux victimes du #CrashA320 au Vernet. Des moments bouleversants sur ce nouveau lieu de mémoire. pic.twitter.com/eev38qhClB — Allemagne Ambassade (@AllemagneDiplo) 26 Mars 2015 »

17h43

Une réunion d'urgence à la DGAC D’après Le Figaro , la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) s’est réunie ce jeudi avec de hauts responsables de la sûreté de compagnies aériennes pour faire le point sur la question de l'accès au cockpit. «Le dernier rapport de la DGAC sur le sujet remonte à la fin 2012», a déclaré l’un des participants au quotidien. «La question est d'autant plus délicate que les pilotes, à Air France et dans bien d'autres compagnies, avaient plutôt tendance, ces derniers mois, à se plaindre du fait que l'accès au cockpit par un terroriste était possible en défonçant la cloison des toilettes attenantes et qu'il fallait rendre le cockpit totalement inviolable en posant une cloison blindée».

17h35

Le bilan des victimes allemandes a été relevé à 75 morts Le nombre de victimes allemandes s'élève à 75 morts, a annoncé jeudi un porte-parole du ministère des Affaires étrangères à Berlin, relevant un précédent bilan de 72 victimes. Certaines des victimes disposaient d'une double nationalité, ce qui peut expliquer d'éventuelles différences avec des chiffres donnés dans d'autres pays.

17h29

La police allemande perquisitionne le domicile du copilote C'est encore une information tweetée par le journaliste de Bild. D'après ses informations, les policiers commenceraient donc la perquisition du domicile familial de Montabaur:

«  Auf der Suche nach einem Motiv für den tödlichen Sinkflug: Polizei beginnt Hausdurchsuchung bei #4U9525 Co-Pilot Andreas L. in Montabaur — Matthias Gebauer (@gebauerspon) 26 Mars 2015 »

17h27

D'après un ami du copilote, ce dernier aurait arrêté sa formation en 2009 pour cause de dépression C'est ce que nous apprend un tweet d'un journaliste du quotidien allemand Bild:

«  freunde von #4U9525 co-pilot berichten reportern, andreas l. habe 2009 auszeit von flugausbildung wg burnout-syndrom / depression genommen — Matthias Gebauer (@gebauerspon) 26 Mars 2015 »

17h04

Les familles des victimes se sont recueillies à proximité des lieux du crash Elles avaient été scindées en deux groupes: les proches de membres de l'équipage de l'avion se sont rendues à Seyne-les-Alpes, et les familles des passagers au Vernet, à quelques kilomètres de distance. Au Vernet, à leur descente des sept autocars, les familles -près de 300 personnes au total- ont été accueillies par des membres du corps préfectoral et par les autorités consulaires de leurs pays respectifs. Tous se sont ensuite rendus devant un gîte qui abrite depuis mardi la chapelle ardente dans laquelle François Hollande, Angela Merkel et Mariano Rajoy se sont recueillis mercredi.

Devant ce bâtiment, les proches des passagers ont observé un moment de recueillement, devant des drapeaux de leurs pays tenus à l'horizontale par des gendarmes et des pompiers, face à la montagne sur laquelle l'A320 de Germanwings s'est écrasé. Ils devaient ensuite rendre hommage aux leurs devant une stèle en trois langues -français, allemand, espagnol.

17h

Air Transat décide de maintenir deux personnes dans le cockpit La compagnie aérienne canadienne Air Transat a décidé jeudi de maintenir en tout temps deux personnes dans le cockpit de ses avions, en réaction au crash manifestement délibéré de l'A320 de Germanwings en France. La mesure sera mise en oeuvre sur tous les vols d'Air Transat dès vendredi.

16h55

Les parents du copilote en cours d'audition par les gendarmes D'après Le Parisien, les parents d’Andreas Lubitz, 28 ans, le copilote qui aurait volontairement précipité l’Airbus de la compagnie Germanwings en pleine montagne mardi matin dans les Alpes de Haute-Provence, seront entendus ce jeudi après-midi par les enquêteurs de la gendarmerie. «Selon les premiers éléments de l'enquête, ce garçon choyé ne présentait pas de signe apparent de déficience psychique», précise le quotidien.

Sujets liés