Koh-Lanta: Gégé condamné à 2 ans de prison avec sursis pour agressions sexuelles sur mineures

JUSTICE L'ancien candidat a indiqué vouloir faire appel de la décision...

T.L.G.

— 

Gégé, candidat de Koh-Lanta 2011.
Gégé, candidat de Koh-Lanta 2011. — A.ISSOCK / ALP

De l'île déserte à la prison avec sursis. Gérard Icardi, alias «Gégé», personnage emblématique de la 1e saison de «Koh Lanta» en 2011 a été condamné vendredi 20 mars 2015 par le tribunal correctionnel d'Évreux (Eure), pour agressions sexuelles sur six mineures, indique le site normandie-actu.

Sa peine est assortie d'une mise à l'épreuve qui comprend une obligation de soins, l'indemnisation des victimes, l'interdiction de tout contact avec elles ou avec des mineurs, ainsi que l'inscription au Fichier judiciaire automatisé des auteurs d'infractions sexuelles ou violentes (Fijais). Il devra également verser, à trois des victimes, entre 500 et 600 euros pour le préjudice moral, précise le site.

Gégé fait appel de la décision

En 2011, Gégé aurait eu des gestes déplacés envers plusieurs stagiaires dans le parc animalier «l'Arche féline», qu’il a créé avec son épouse à Vascoeuil, dans l'Eure. «Il parlait de sexe tout le temps», ont relaté les jeunes femmes, lors de leur audition par les gendarmes.

«Je fais appel de cette décision qui ne rime à rien. Avec mon avocat, je vais démontrer que cette affaire est montée de toutes pièces par une fille de gendarme. Tout ça parce que je n'ai pas voulu l'embaucher. Et la justice qui ne veut pas m'entendre!», indique-t-il vendredi au Figaro télé.