En 2014, les Français ont été plus nombreux à partir en vacances mais moins longtemps

CONSOMMATION Ils ont traqué les bonnes affaires sur internet et ont privilégié les séjours courts...

A.B. avec AFP
— 
Les Français sont plus nombreux à partir en vacances, mais pour des séjours plus courts.
Les Français sont plus nombreux à partir en vacances, mais pour des séjours plus courts. — SALOM-GOMIS SEBASTIEN/SIPA

Plus de Français sont partis en vacances en 2014 par rapport à 2013, mais ils ont favorisé des séjours plus courts, selon le baromètre annuel Opodo-Raffour* publié mardi. L'an dernier, 62% des Français âgés de 15 ans sont partis en séjours de loisirs, contre 59% en 2013.

Profiter des ponts

«35% des Français sont partis en courts séjours marchands (c'est-à-dire en hébergement payant), soit une hausse de trois points. Cette progression est due essentiellement à un mois de mai favorable aux ponts», a résumé Guy Raffour, président du cabinet Raffour Interactif, lors d'une conférence de presse, à la veille du salon du tourisme à Paris.

Le mois de mai a ainsi enregistré un pic des vols secs (sans hébergement), notamment sur des destinations telles que « Florence, Vienne ou encore Amsterdam », a renchéri Mario Gavira, directeur général d'Opodo.

Moins de longs séjours

Mais «la mauvaise surprise est la baisse importante des longs séjours, soit les vacances, entre 2013 et 2014», ajoute Guy Raffour, les longs séjours marchands enregistrant une baisse de 5 points.

Alors que les courts séjours marchands (soit 1 à 3 nuits consécutives à des fins de loisir) ont ainsi remplacé les plus longs séjours (4 nuits et plus), le taux de départs pour des séjours dits «non marchands» (soit chez la famille, les amis ou dans une résidence secondaire) a gagné un point en un an, pour s'établir à 28%.

Le baromètre montre également une baisse de la consommation de séjours: «50% des Français partis en 2014 ont réalisé un seul type de séjour, contre 46% en 2013».

Des vacances organisées en ligne

Partir reste cependant «une des priorités des Français, mais ils rationalisent leur envie selon leurs possibilités financières et cherchent tous les moyens pour optimiser le rapport qualité/prix des prestations; ainsi 71% des Français partis, un record, ont préparé leurs séjours en ligne en 2014 et cette préparation les rend de plus en plus experts», selon le baromètre.

14,8 millions de Français ont ainsi réservé tout ou partie de leurs séjours sur internet, en payant intégralement en ligne, «soit 45% des Français partis en 2014». 32% des Français partis ont également utilisé leur smartphone pour leurs séjours, que ce soit pour leur préparation ou leur réservation.

Les CSP+ partent plus

Les taux de départs en courts séjours ou en vacances varient également fortement selon les catégories socio-professionnelles: ainsi, les CSP+ (qui représentent un total de 6,8 millions de Français) ont été 88% à partir, contre 78% un an plus tôt.

Du côté des employés-ouvriers-professions intermédiaires - qui totalisent 24,2 millions de personnes - le taux de départ s'affiche à 62% (+5 points sur an), tandis qu'il s'établit à 59% pour les commerçants-artisans-agriculteurs (3,2 millions de Français), à 53% pour les retraités, et à 54% pour les étudiants et les inactifs.

Du côté des destinations, en 2014 la France métropolitaine a représenté 77% des départs - contre 81% en 2013 - et l'étranger et/ou les DOM TOM ont représenté 37% (contre 35%) des départs.

* Ce baromètre Opodo-Raffour a été réalisé de janvier à février 2015 auprès de 1.035 personnes représentatives de la population française de 15 ans et plus, en face-à-face à domicile, selon la méthode des quotas croisés.