Projet de loi Santé: Marisol Touraine veut une procédure accélérée et soutient les amendements anti-anorexie

SANTE Par ailleurs, elle a confirmé que les paquets de cigarettes neutres seront dans les bureaux de tabac à partir de mi 2016...

N.Beu. avec AFP
— 
La ministre de la Santé, Marisol Touraine, le 9 mars 2015 à Paris lors de la présentation de son projet de loi sur la santé.
La ministre de la Santé, Marisol Touraine, le 9 mars 2015 à Paris lors de la présentation de son projet de loi sur la santé. — Eric Feferberg AFP

Traitement express pour le projet de loi Santé. Le texte sera examiné en procédure accélérée, a annoncé lundi la ministre de la Santé, Marisol Touraine, qui ne souhaite «pas allonger outre mesure» les débats sur ce texte contesté par les professionnels libéraux.

La procédure accélérée, qui permet de réduire l'examen du texte à une seule lecture par chambre, «a été demandée il y a plusieurs mois», a indiqué la ministre, invitée de RMC-BFM TV, au lendemain de la manifestation parisienne des professions de santé. L'examen du projet de loi Santé commence mardi en commission, le débat dans l'hémicycle «fin mars-début avril».

«Quand on est mannequin, on doit s'alimenter»

«Je ne crois pas qu'il soit utile» que l'examen «s'étire pendant six mois, huit mois à l'Assemblée nationale compte-tenu de l'encombrement qu'il y a au Parlement», a fait valoir Marisol Touraine. «Je pense que le débat a lieu avant, a lieu pendant le débat parlementaire, on n'a pas besoin de l'allonger outre mesure », a-t-elle ajouté. La loi Santé vise à «moderniser le système de santé, avec les médecins, pas contre les médecins», a-t-elle redit.

La ministre soutient par ailleurs les amendements interdisant le recours aux mannequins dénutris et l'apologie de l'anorexie qu'un député devait déposer lundi dans le cadre du projet de loi santé. «Oui je vais soutenir» cette initiative, a indiqué la ministre interrogée sur BFMTV, ajoutant toutefois qu'elle n'avait pas encore «examiné» ou «expertisé» ces textes. «Je trouve que quand on est mannequin, on doit s'alimenter et prendre soin de sa santé. C'est un message important en direction des jeunes femmes, des jeunes filles qui voient en ces mannequins des modèles esthétiques » a déclaré Marisol Touraine.

Interdire «l'apologie de l'anorexie»

Le premier de ces deux amendements déposés par le député PS de l'Isère Olivier Véran vise à interdire aux agences de mannequinat le recours à des mannequins lorsqu'ils sont diagnostiqués en état de dénutrition. Le deuxième amendement créerait notamment un «délit de valorisation de maigreur excessive» et viserait à interdire les sites Internet qui font «l'apologie de l'anorexie».

Par ailleurs, la ministre de la Santé a confirmé que les paquets de cigarettes neutres, qui ont tous la même couleur et ne portent aucun logo de fabricant, seront «sans doute» introduits dans les bureaux de tabac à partir de la mi-2016.