J’ai envoyé COCU au 71515 (ou comment j’ai vu l’avenir pour 6,50 euros)

AMOUR «20 Minutes» a testé pour vous les numéros magiques...

Nicolas Beunaiche
— 
Publicité télévisée pour un service de voyance par SMS édité par Netcell.
Publicité télévisée pour un service de voyance par SMS édité par Netcell. — 20 MINUTES

L’amour, c’est simple comme un coup de fil. Ou parfois comme un SMS. Un NOUS2 au 71030, un QUI au 71777, un KAN au 71515, et votre avenir amoureux apparaît directement sur l'écran de votre smartphone. C'est tout du moins ce qu'assurent les publicités pour ces numéros magiques dans certains journaux et sur certaines chaînes tard dans la nuit. Mais qu'y a-t-il vraiment au bout de la ligne? 20 Minutes s'est dévoué pour faire le test.

Premier essai au 31010. «Est-il vraiment l'homme de votre vie?» interroge l'encart publicitaire. Pour avoir une réponse à sa question, il suffit apparemment d'envoyer le mot «amour». «Accès en 1 SMS non surtaxé», précise la pub. Les mentions légales sont, elles, écrites en petits caractères: «Mydoo- Accès en 1 SMS non surtaxé, hors coût connexion WAP. Abonnement 2,99 euros par semaine». Pas très clair, tout ça.

Qui se cache derrière le message «envoie COCU au 71515»?

«Problème technique»

Au moins, la réponse ne se fait pas attendre. Par SMS, on vous renvoie vers une page Web mobile qui vous demande un numéro de téléphone. Le service proposé, édité par KKO Store, est en fait un quiz accessible sur abonnement pour 2,99 euros par semaine. A quoi donne-t-il droit? Il faudra cliquer pour le savoir. Un SMS de validation plus tard, vous voici abonné. Désormais, vous le savez: vous avez accès à un catalogue de sonneries, d’applications, de jeux et de logos. Ah oui, et de quiz. Enfin, quand tout va bien...

Ce jour-là, le quiz «homme de votre vie» a disparu de la liste. Frustrant. Contacté deux jours plus tard, le juriste de Cellfish, la filiale de Lagardère derrière Mydoo, elle-même gérante de KKO Store, expliquera qu'il s'agit d'un «problème technique». Il sera d'ailleurs rapidement réglé. Trop tard cependant quand on a déjà entamé la procédure de résiliation. Soit quatre coups de fil pour enfin joindre une conseillère clientèle. Au revoir KKO.

 


Zapping: Les meilleures parodies de pub SMS par 20Minutes

Marina aime passer du temps avec vous

Deuxième essai et changement de registre: «Te cache-t-il des choses? A-t-il une double vie? Envoie vite COCU au 71515.» Difficile, cette fois, de lire les conditions précises de l’offre qui circulent à toute vitesse en bas de l’écran de télévision, durant la pause d’un téléfilm sur NT1, à 2h du matin. L’essentiel est visible: «0,65 euro par SMS + prix SMS.» Mais seul un arrêt sur image permet de voir cette précision: «3 SMS minimum.» Toujours moins cher que l’abonnement hebdomadaire.

Un SMS pour COCU, puis plusieurs autres avec son prénom, celui de l’être aimé, les dates de naissance de chacun… Sept SMS pour se voir répondre en pleine nuit par une certaine Marina que «notre service est fermé» et que «votre voyant vous contactera demain matin à partir de 9h». Conclusions provisoires: les trois SMS étaient vraiment un «minimum», le service proposé est cette fois de la voyance apparemment assurée par un être humain, et Marina ne travaille pas la nuit. Le lendemain matin, 11h, elle est enfin réveillée et d’humeur interrogatrice. Vous aussi.

Conclusion définitive: la voyante n’est pas un robot et elle aime passer du temps avec vous. La preuve, elle continue de vous envoyer des SMS dans l’espoir de continuer la conversation et de vous révéler tout un tas de choses. Elle a même prévenu ses collègues, qui eux aussi ont des informations à vous transmettre.

Facture finale: 6,50 euros, soit dix SMS à 0,65 euro l’unité. Le message qui vous permettra de couper les ponts est, lui, non surtaxé -il suffit d'envoyer STOP au même numéro. Ce texto-là, pas sûr que Marina l’avait vu venir.