Réforme territoriale: Sarkozy envisage de revenir dessus s’il revient au pouvoir

POLITIQUE Depuis le siège de l’UMP, il a critiqué la réforme socialiste qui «va mettre la pagaille partout»…

Vincent Vantighem

— 

Nicolas Sarkozy au QG de l'UMP, à Paris (15e) le 7 mars 2015.
Nicolas Sarkozy au QG de l'UMP, à Paris (15e) le 7 mars 2015. — THOMAS SAMSON / AFP

Ce n’est pas encore un programme. Mais Nicolas Sarkozy commence à dévoiler ses intentions dans l’éventualité où il revient au pouvoir. Et la première d’entre elles concerne la réforme territoriale mise en place par le gouvernement de Manuel Valls.

La réforme territoriale ne convainc ni l'UMP ni l'UDI

Accusée de «mettre la pagaille partout», cette réforme serait revue par Nicolas Sarkozy en cas de retour aux affaires, a-t-il indiqué, ce mercredi matin, alors qu’il s’exprimait au siège de l’UMP lors du Comité des maires qu’il a mis sur pieds.

Ça va leur «retomber sur le nez»

Au lendemain de l'adoption par l'Assemblée du projet de loi réformant l'organisation territoriale du pays, l’ancien chef de l’Etat a dénoncé «l'amateurisme du gouvernement», qui «convoque 36 millions d'électeurs» (les élections départementales se déroulent les 22 et 29 mars) «alors que nous ne connaissons pas les compétences des élus territoriaux qu'on va élire».

Retrouvez notre journal des départementales

«C'est inouï, c'est du jamais-vu dans la République. Mais ça va retomber sur le nez» des socialistes, a-t-il pronostiqué. «Si j'avais fait ça, on aurait protesté du déni de démocratie et ça aurait été un déni de démocratie!»