Les vacances de février ont été profitables aux stations de ski

TOURISME Malgré cela, le bilan de la saison 2014/2015 sera assurément négatif...

D.B.

— 

Vue générale de la station de ski de Val Thorens, le 23 novembre 2014
Vue générale de la station de ski de Val Thorens, le 23 novembre 2014 — Philippe Desmazes AFP

Crise ou pas, les amateurs de ski n'ont pas sacrifié leurs vacances sur les pentes neigeuses en famille.

Les vacances de février ont en effet été un bon cru pour les stations de ski dans l’ensemble des massifs, selon le cabinet Protourisme. Avec 83% de taux d’occupation dans les stations, les hébergements touristiques ont bénéficié d’une hausse de 3 points de leur fréquentation par rapport à l’an dernier, pour les quatre semaines des vacances d’hiver du 7 février au 7 mars. La majorité des opérateurs ont vu ainsi leur chiffre d'affaires augmenter.

Un mauvais début de saison

Une bonne nouvelle qui ne parvient cependant pas à faire rattraper le retard d'activité des stations de ski accumulé depuis le début de la saison. Une baisse due au manque de neige jusqu’aux vacances de Noël et à l'excès de neige depuis le mois de janvier qui a conduit à la fermeture provisoire de l’accès aux stations des Pyrénées. Enfin, les intempéries exceptionnelles en février ont aussi joué sur la fréquentation.

Du coup, au 7 mars, la baisse était toujours de 2% pour les hébergements et de plus de 4% pour les remontées mécaniques. Et selon Protourisme, le bilan de la saison 2014/2015 sera assurément négatif concernant la fréquentation des hébergements et les remontées mécaniques.

Gamelles, moniteur tyrannique, accidents de télésiège… Les pires souvenirs au ski