Arbitrage Adidas: Bernard Tapie entendu par les juges

JUSTICE L'interrogatoire de l'homme d'affaires pourrait s'étaler sur plusieurs journées...

20 Minutes avec AFP

— 

Bernard Tapie le 10 juillet 2013 à Paris
Bernard Tapie le 10 juillet 2013 à Paris — Fred Dufour AFP

Bernard Tapie a été interrogé ce mardi par les juges financiers chargés de l'enquête sur l'arbitrage controversé qui devait régler son litige avec le Crédit lyonnais. La décision avait accordé plus de 400 millions d'euros à l'homme d'affaires.

Mi-février, la justice a annulé cet arbitrage, rendu en juillet 2008 pour mettre fin à une longue bagarre sur la vente d'Adidas, que Bernard Tapie avait racheté avant de s'en défaire en 1993.

Relations anciennes et cachées

Les juges d'instruction soupçonnent que cette sentence de 2008 ne soit le fruit d'un «simulacre d'arbitrage». Ils s'interrogent notamment sur les relations anciennes et cachées entre Bernard Tapie, un de ses avocats, Maurice Lantourne, et un des trois juges arbitres, l'ancien magistrat Pierre Estoup -des liens susceptibles de jeter le doute sur l'impartialité de ce dernier.

Il s'agit du premier interrogatoire de Bernard Tapie par les magistrats sur le fond du dossier. Il pourrait s'étaler sur plusieurs journées. Sollicité mardi par l'AFP, l'avocat de l'homme d'affaires n'a pas souhaité faire de commentaire.