Un retraité soupçonné d’avoir escroqué Pôle emploi de plusieurs millions d’euros

JUSTICE Avec sa compagne, cet homme de 68 ans aurait multiplié les demandes d’aides de droits au chômage auprès de Pôle emploi, sous diverses fausses identités...

M.B.

— 

Le logo de Pôle Emploi, pendant un salon sur l'emploi, à Villeneuve-d'Asq, le 30 septembre 2014
Le logo de Pôle Emploi, pendant un salon sur l'emploi, à Villeneuve-d'Asq, le 30 septembre 2014 — Philippe Huguen AFP

Une combine très lucrative. Selon Le Parisien, un retraité âgé de 68 ans et sa compagne de 51 ans sont soupçonnés «d’avoir multiplié les demandes d’aides de droits au chômage auprès de Pôle emploi, sous diverses fausses identités». Si Pôle emploi n’a pas tenu a confirmé l’information, le préjudice s’élèverait à plusieurs millions d’euros.

Le couple originaire de Toulouse (Haute-Garonne), a été présenté vendredi devant un juge d’instruction suite à l’enquête menée par l’Office central pour la répression de l’immigration irrégulière, de l’emploi d’étrangers sans titre pour des faits d’escroquerie au préjudice de Pôle emploi. Les enquêteurs ont également découvert que le couple se livrait au même stratagème avec des multiples demandes de crédit à la consommation en déposant de faux dossiers.