Education: Valls réfléchit à une prime de 300 euros pour les professeurs dans les quartiers difficiles

EDUCATION C'est ce qu'envisage Manuel Valls selon les informations de RTL...

M.B.

— 

Des collégiens dans une salle de classe, en France 2011
Des collégiens dans une salle de classe, en France 2011 — Damien Meyer AFP

Un bonus en perspective pour les enseignants qui travaillent dans les établissements difficiles. Selon les informations de RTL, ce samedi, le Premier ministre envisage d'augmenter la rémunération des professeurs de primaire ou de collège qui se situent dans des zones dites prioritaires.

>> A lire aussi: Tout comprendre aux enjeux de la nouvelle carte de l’éducation prioritaire

La prime dont le montant exact sera fixé avec les syndicats atteindrait près de 300 euros par mois à partir de huit à douze années d'ancienneté afin d'inciter ces ensignants à rester plus longtemps dans leur établissement. Selon l'entourage de la ministre de l'Education, il s'agit de donner un «signal fort» pour l'éducation prioritaire».

Jusqu'ici un enseignant dans un endroit difficile touchait un bonus compris entre 140 et 200 euros par mois. Résultat, en fin de carrière, il pourrait avoir 500 euros de plus par mois qu'un «professeur classique», explique RTL.