Les immanquables du jour: Evacuation à Sivens, une vie décente à 1.424 euros et une présentatrice hospitalisée pour ses implants

ACTU Le meilleur et le pire de l'actu de ce vendredi 6 mars...

Pierre Koetschet

— 

Le 6 mars sur le site de Sivens lors de l'évacuation des zadistes par les gendarmes
Le 6 mars sur le site de Sivens lors de l'évacuation des zadistes par les gendarmes — J. Rimbert / 20 Minutes

Si vous avez un peu de chance, vous êtes déjà en week-end. Avant de décrocher complètement, un petit tour de l'actu du jour.

L'article à ne pas manquer du jour: Les riverains du barrage de Sivens espèrent «enfin retrouver un peu de tranquillité»

Cela n'a pas traîné. Une heure après le vote du conseil général validant un projet de barrage réduit de moitié sur le site de Sivens, les forces de l'ordre ont procédé à l'évacuation de la Zone à défendre (ZAD). Reportage sur place à lire ici. 

L'article le plus partagé du jour: Une présentatrice télé brésilienne à l’hôpital après des injections aux fesses

Les grosses fesses, nouveau diktat de la beauté, sont très demandées en chirurgie esthétique. Mais, parfois, l’opération tourne mal. La présentatrice de télévision et mannequin brésilien Andressa Urach a même failli mourir à cause d'une infection des implants posés dans ses fesses. A lire par ici. 

L'article le plus lu du jour: Une personne seule a besoin de 1.424 euros par mois pour vivre décemment

Un budget permettant de vivre décemment en logement social dans une ville moyenne serait de 1.424 euros pour une personne seule, et de 3.284 euros pour un couple avec deux enfants, évalue une étude de l'Observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale (ONPES) publiée vendredi. Le détail du rapport est à découvrir ici.