«Il reste des enfants à écraser, vous pouvez accélérer», indique un panneau de circulation

SECURITE ROUTIERE  Le maire de Bretenières a installé un panneau de signalisation étonnant dans sa commune...

C.B.

— 

Photo d'illustration zone 30
Photo d'illustration zone 30 — Nicolas Bonzom / Maxele Presse

L’humour pour lutter contre l’insécurité routière. C’est l’arme choisie par Hervé Bruyère, le maire de Bretenières (Côte-d'Or). L’homme a fait installer un panneau de signalisation plutôt surprenant dans sa commune, comme le révèle le Bien public. Il y est inscrit: «Il reste des enfants à écraser, vous pouvez accélérer».

Interrogé par Francetvinfo, le maire de cette commune traversée par une vaste route où les automobilistes roulent parfois à 70 voire 80 km/h au lieu des 30 réglementaires, explique: «Nous avons choisi la communication plutôt que l'information», Avant d'ajouter: «C'est de l'humour, oui, certains diraient de l'humour noir. D'ailleurs, certains administrés m'ont demandé des explications.»

Le risque de tomber dans le panneau

Des solutions plus conventionnelles avaient d’abord été mises en place, comme l’installation d’un dos d’âne. Mais les conducteurs n’ont pas pour autant levé le pied. D’où l’idée de frapper plus fort. Au Conseil municipal, le message du panneau a d'abord divisé: «Certains étaient contre, car ils craignaient que les gens ne soient incités à accélérer. Mais franchement, il faudrait faire preuve de bêtise pour prendre ça au premier degré!».

Les automobilistes semblent toutefois tomber dans ce panneau, puisque la vitesse n’a toujours pas été réduite, comme en convient le premier magistrat de la commune.