Le maire de Montargis inflige une amende aux musulmans qui distribuaient des fleurs

SOCIETE Le maire UMP a puni de 35 euros cette distribution qui n’avait pas été autorisée…

A.Ch.

— 

Montargis, dans le Loiret.
Montargis, dans le Loiret. — Capture d'écran Google maps

Ils voulaient distribuer des fleurs pour lutter contre les préjugés sur l’islam et se sont retrouvés avec une amende à payer. Samedi dernier, la communauté musulmane de Montargis (Loiret) rattachée à la Confédération islamique du Millî Görüs, un mouvement islamique turc, ont distribué des roses dans les rues de la ville pour favoriser des discussions avec les passants et lutter contre les préjugés sur l’islam.

Le maire de Montargis ,Jean-Pierre Door (UMP), avait interdit cet événement: «On rentre dans ce cas-là dans un prosélytisme religieux qui est totalement interdit», s’était-il justifié auprès de France 3 Centre. Mais les roses ont quand même été distribuées samedi après-midi. La communauté musulmane a écopé d’une contravention de 35 euros.