Un homme de 25 ans mis en examen pour avoir mortellement secoué son bébé

FAITS DIVERS Après avoir nié, le jeune homme, placé face à ses contradictions, a avoué...

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration: police en France.
Illustration: police en France. — FRANCK LODI/SIPA

Un homme de 25 ans originaire de Condé-sur-l'Escaut (Nord) a été mis en examen vendredi après le décès de son fils de 5 mois, qu'il a semble-t-il secoué mortellement, a annoncé le parquet de Valenciennes.

Le bébé, né le 14 septembre dernier, avait été transporté inanimé au centre hospitalier de Lille le 19 février par les secours, eux-mêmes contactés par le père. Il était décédé le lendemain.

Secoué alors qu'il jouait aux jeux vidéo

Une autopsie, effectuée jeudi, a permis de déterminer la présence d'hémorragies intra-crâniennes, laissant soupçonner que l'enfant avait été victime de secousses. Le père, qui assurait seul la garde du bébé ce jour-là, a été placé en garde à vue à la suite de ces résultats d'autopsie.

«Placé face à ses contradictions, le père reconnaissait finalement avoir secoué le bébé dont il avait la garde alors qu'il jouait à un jeu vidéo», a expliqué François Pérain, procureur de Valenciennes dans un communiqué.

Le jeune homme, sans emploi, a été mis en examen pour coups mortels sur mineur de 15 ans par ascendant et placé en détention provisoire. La peine encourue est de 20 ans de réclusion criminelle.