Ce que Coulibaly a filmé dans l'Hyper Cacher de porte de Vincennes

TERRORISME «L'Obs» publie ce jeudi la retranscription de la vidéo filmée par la GoPro qu’avait accroché à sa veste le terroriste Amédy Coulibaly…

F.P.

— 

Devant l'Hyper Cacher de la Porte de Vincennes, le 20 janvier 2015.
Devant l'Hyper Cacher de la Porte de Vincennes, le 20 janvier 2015. — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Que s’est-il passé dans l’Hyper Cacher le 9 janvier lors de la prise d’otages d’Amédy Coulibaly? On peut en avoir un aperçu avec les images de la caméra GoPro que le terroriste avait accroché à sa veste. Il a ainsi filmé les sept premières minutes de son attaque sanglante, qui s'est soldée par quatre morts. Les images ont été versées à la procédure judiciaire. L'Obs, qui a eu accès à la retranscription, en publie ce jeudi des extraits.

Dans cette séquence, Amédy Coulibaly apparaît fébrile et menace les clients de les tuer s’ils n’obéissent pas à ses ordres, raconte L'Obs. «Personne bouge!» «Levez-vous ou j’vais vous allumer!», assène-t-il aux clients de l’Hyper Cacher.

Dans les trois premières minutes de la  prise d’otage, Amédy Coulibaly exécute trois personnes. Arbitrairement, il empoigne un client, lui demande son nom et l’exécute froidement sous les yeux des autres otages, raconte l’hebdomadaire.

Vous êtes de quelle origine? «Juif», répond un otage

L’hebdomadaire rapporte aussi la terrible justification d’Amédy Coulibaly à ses crimes. «Vous avez pas compris, hein? Vous êtes de quelle origine?» demande-t-il dans le magasin. «Juif», répond un otage. «Eh bah voilà, vous savez pourquoi j'suis là alors! Allahou akbar!»

La vidéo s’interrompt à 7 minutes et 45 secondes. Sur les images, le terroriste ne semblait ni être un expert en armes (il mettra plus de dix secondes pour trouver le bon bouton pour ôter le chargeur de sa kalachnikov), ni un expert en informatique (il aura besoin de l’assistance d’un otage pour transférer sur son ordinateur les images capturées par la GoPro).