Situation toujours chaotique sur les routes des Alpes en raison de la neige

CIRCULATION «Bison Futé» comptabilisait encore 145 km de bouchons à 20h en Rhône-Alpes…

Claire Planchard

— 

Voitures bloquées sur l'autoroute A43 à  Saint-Quentin-Fallavier, près de Lyon en raison des chutes de neige le 21 février 2015.
Voitures bloquées sur l'autoroute A43 à Saint-Quentin-Fallavier, près de Lyon en raison des chutes de neige le 21 février 2015. — Crédit JEFF PACHOUD / AFP

On avait annoncé une journée noire. C’est peut-être encore pire que prévu. Ce samedi soir à 19h le Centre national d'information routière comptabilisait 150km de bouchons en Rhône-Alpes, contre 135 km à 18h, 180 km à 16h… et 220 km vers 14h!

Une situation «catastrophique»

«Il faut en moyenne quatre heures trente pour rejoindre les stations de ski à partir de Lyon», expliquait-on dans l’après-midi au Centre régional d'information et de coordination routière (CRIR). Soit environ deux fois plus de temps qu'à l'ordinaire. Le responsable du CRIR Rhône-Alpes évoquait même en début d’après-midi sur France Info, une situation «catastrophique», sommant les automobilistes à «laisser les engins de déneigement passer, donc libérer les routes»

A 19h, voici les principaux points noirs identifiés par Bison Futé dans le sens des départs: 29 km de ralentissements entre Bourg-en-Bresse et Nantua sur l’A40, une circulation en accordéon de Lyon à Chambéry  (environ 100km), avec notamment un bouchon de 33km à hauteur de La-Tour-du-Pin et 12km de bouchons à hauteur de Meylan sur l'A41 sud.

Et dans le sens des retours: une circulation difficile entre Annemasse et Bourg-en-Bresse sur l'A40, une circulation en accordéon sur 13 km à l’ouest de Chambéry sur l'A43 avec un temps de parcours de 2h55 enre Lyon et Chambéry contre 40 minutes habituellement. Et 11km de bouchons en amont de la jonction avec l’A43 sur l'A48.

Alerte orange à la neige et au verglas

A l’origine de cette galère: les importantes chutes de neige. Au trafic intense s'est ajoutée en effet l’alerte orange neige-verglas, en vigueur depuis l'aube sur cinq départements du massif alpin - l'Ain, l'Isère, la Savoie et la Haute-Savoie et les Hautes-Alpes.

Alerte orange neige-verglas de Météo France le 21 février 2015 à 16h. - idé

 

La neige, qui doit tomber dès 400 mètres, pourrait atteindre des cumuls de 10 à 15 cm entre 600 et 800 m et de 15 à 30 cm au-dessus de 1.000 à 1.200 m, a précisé Météo France.

Après une fermeture de l'A40, qui mène vers la Haute-Savoie, en matinée, ce sont deux des principales autoroutes menant aux stations de ski qui ont ainsi été fermées par mesures de sécurité : l'A43 entre Lyon et Chambéry et l'A48 entre Lyon et Grenoble.

A 19h, la  circulation restait d’ailleurs  interdite à tous les véhicules sur l’A43 entre la barrière de péage de Saint Quentin-Fallavier et la bifurcation A43-A41S dans les deux sens de circulation, sur l’48 entre la bifurcation A43-A48 et la bifurcation A48-A49 dans les deux sens de circulation. «La liaison Lyon – Maurienne/Tarentaise est possible via Valence et Grenoble (A7/A49/A41S)», précisait Bison Futé dans son bulletin d’information.

Photos sur Internet

Bloqués pendant de longues heures dans cette galère, nombre d’automobilistes ont publié des photos sur les réseaux sociaux

Des centres d’hébergement d’urgence en préparation

La préfecture de l'Isère a appelé les automobilistes à ne pas prendre le volant pour la soirée, indique France Info, précisant que des «centres d'hébergements d'urgence se préparent à accueillir les personnes bloquées».

Jean-Paul Margueron, premier adjoint au maire de Saint-Jean-de-Maurienne,a également indiqué au Dauphine Libéré que le dispositif d’accueil des éventuels « naufragés de la neige » demeure activé, «les salles municipales restant en chauffe». «Des bénévoles se sont fait connaître pour héberger des personnes qui seraient bloquées en fond de vallée si la situation météorologique se dégradait», indique le journal sur son site Internet.