Plutôt que d'aller en Israël, les juifs d’Ile-de-France sont incités à déménager dans le Limousin

RELIGION C'est l'appel que lance le président de la communauté israélite aux juifs de Limoges...

Nicolas Bégasse

— 

Benyamin Netanyahou à Jérusalem le 15 février 2015.
Benyamin Netanyahou à Jérusalem le 15 février 2015. — Abir Sultan/AP/SIPA

Après les attaques terroristes de Paris et Montrouge en janvier, et après celles de Copenhague dimanche dernier, le Premier ministre israélien a tenu le même discours: un appel aux juifs français ou danois à faire «l’Alya» -immigrer en Terre sainte. Cette semaine, le consistoire de Limoges offre une alternative aux juifs d’Ile-de-France: déménager dans le Limousin.

Et en plus, les loyers sont bon marché

Le site du Populaire a publié mercredi la lettre publique du président de la communauté juive de Limoges. «Petite communauté très sympa et chaleureuse serait heureuse d’accueillir dans une grande et belle synagogue des familles juives souhaitant fuir la région parisienne et ses banlieues avec leur lot de violences antisémites», est-il écrit dans l’annonce, qui précise: «Le consistoire de Limoges s’engage à faciliter votre installation et votre intégration. PS: L’immobilier à Limoges, tant à la location qu’à la vente est l’un des moins cher de France.»

Le président de la communauté confie au journal sa désapprobation de voir des juifs partir pour Israël en étant plus motivés par la «peur» que par la «vocation». «On n’est pas sioniste, on est Français», appuie-t-il. Et, avant tout, on est Limougeaud.