Le député UMP Patrick Balkany, sur les bancs de l'Assemblée nationale, le 17 septembre 2014
Le député UMP Patrick Balkany, sur les bancs de l'Assemblée nationale, le 17 septembre 2014 — Thomas Samson AFP

POLITIQUE

Les juges demandent la levée de l’immunité de Patrick Balkany

Le député et maire UMP de Levallois-Perret pourrait être au coeur d'une fraude fiscale à grande échelle...

L'étau se resserre autour de Patrick Balkany, député et maire UMP de Levallois-Perret. Les juges d’instruction Renaud Van Ruymbeke et Patricia Simon ont transmis le 11 février au parquet national financier une demande de levée d’immunité parlementaire visant ce très proche ami de Nicolas Sarkozy, révèle Le Monde ce jeudi.

«Ils estiment disposer désormais de suffisamment d’éléments étayés pour imposer un strict contrôle judiciaire au député», déjà mis en examen pour «corruption» et «blanchiment de fraude fiscale». «Il reviendra au bureau de l’Assemblée nationale d’accéder – ou pas – à leur demande», précise le quotidien.

Opacité de la situation financière du couple Balkany

D'après le dossier judiciaire, que Le Monde a pu consulter, «les Balkany ont bien dissimulé leurs avoirs au fisc et organisé l’opacité de leur situation financière». Les nouveaux éléments concernent notamment une magnifique villa marocaine à Marrakech achetée 2,75 millions d’euros en 2010 «pour le compte des Balkany par leur homme de confiance, Jean-Pierre Aubry».

«Les juges semblent tenir, désormais, leur schéma d’une fraude fiscale à grande échelle», conclut le quotidien.