Demandeurs d'asile: Les «graves insuffisances» de la France

IMMIGRATION Le document, émanant du Conseil de l'Europe, a été publié mardi...

20 Minutes avec AFP

— 

Des réfugiés syriens installés sur le toit d'un bâtiment sur le port de Calais le 4 octobre 2013
Des réfugiés syriens installés sur le toit d'un bâtiment sur le port de Calais le 4 octobre 2013 — Philippe Huguen AFP

L'accueil des demandeurs d'asile en France est l'objet d'«insuffisances graves et chroniques», selon un rapport du commissaire aux droits de l'Homme du Conseil de l'Europe Nils Muiznieks publié mardi.

Le rapport souligne que les règles en matière d'asile et d'immigration en vigueur «posent de sérieuses questions de compatibilité avec les engagements internationaux de la France». Il appelle les autorités françaises non seulement «à maintenir leur engagement d'accueillir 500 réfugiés syriens», mais les «exhorte à en accueillir davantage et à lever tous les obstacles» qui «compromettent» leur accès à l'asile.

Faire preuve de «plus de générosité»

«La France devrait se montrer plus généreuse en ce qui concerne cette crise syrienne», a estimé lors d'une conférence de presse à Paris Nils Muiznieks, citant en exemple l'Allemagne, où quelque «30.000 Syriens» ont été accueillis, et la Suède.

Le commissaire invite aussi les autorités à «améliorer les conditions de vie des migrants à Calais et à mieux les protéger de violentes attaques xénophobes».

Parmi les défaillances du système d'immigration français, le rapport relève «l'accueil et la prise en charge des mineurs isolés étrangers», dont «entre 7.000 et 12.000 vivent en France» - 3.000 à Mayotte.

Mieux lutter contre les discours haineux

Selon ce rapport, le premier concernant la France depuis 2008, rédigé avant les attentats des 7 au 9 janvier, il est également «urgent» de «mieux contrer d'une manière soutenue et systématique» les discours et actes haineux et racistes dans le pays, où vivent les premières communautés juive et musulmane d'Europe.