Le Conseil français du culte musulman condamne les actes «odieux» contre les Juifs

20 Minutes avec AFP

— 

Des tombes profanées au cimetière juif de Sarre-Union, dans le Bas-Rhin, le 15 février 2015
Des tombes profanées au cimetière juif de Sarre-Union, dans le Bas-Rhin, le 15 février 2015 — Frederick Florin AFP

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a condamné lundi «avec la plus extrême vigueur» les actes «odieux» contre la communauté juive à Copenhague mais aussi en Alsace, où des centaines de tombes ont été profanées la veille.

«Le CFCM condamne avec la plus extrême vigueur les attentats odieux qui ont frappé la communauté juive à Copenhague et qui ont semé l'insécurité et le désarroi dans l'ensemble de la communauté», a affirmé son président Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris, dans une déclaration lue à l'AFP.

Un homme a attaqué samedi un centre culturel de la capitale danoise où se tenait un débat sur la liberté d'expression, puis une synagogue, tuant deux personnes, dont un Juif, avant d'être lui-même abattu par la police.

«Profanations inhumaines et révoltantes»

«Le CFCM condamne fermement les profanations inhumaines et révoltantes qui ont touché des centaines de tombes de la communauté juive à Sarre-Union et s'associe avec compassion et fraternité à la tristesse et à l'affliction des victimes touchées par cet odieux attentat», a par ailleurs déclaré Dalil Boubakeur.

Selon lui, «la France, pays d'accueil, de fraternité républicaine et de respect mutuel saura protéger les minorités dans leur deuil extrême et dans la protection efficace de leurs morts».

Manuel Valls a appelé lundi l'islam de France à prendre «totalement ses responsabilités» et a prôné «l'unité» pour «combattre l'islamo-fascisme» après les attentats de Copenhague et la profanation de tombes dans le Bas-Rhin.