«21e Minute»: Le phénomène «50 nuances de Grey» a délié les langues sur la sexualité

WEBDOCU A l’occasion, ce vendredi, de la parution de notre webdocumentaire consacré au film événement «50 nuances de Grey», «20 Minutes» s’est glissé dans le lit des Français…

Audrey Chauvet

— 

Extrait du film Lancer le diaporama
Extrait du film — Universal

«Cette lecture a fait tomber quelques barrières, j’ose maintenant plus de choses. On peut dire que ma vie sexuelle s’est améliorée depuis la lecture du livre.»  Julia, comme près d’un million de lectrices en France, est tombé dans les bras du beau Christian Grey. Alors que le film tiré de la trilogie à succès 50 nuances de Grey sort ce mercredi au cinéma, 20 Minutes a consacré un webdocumentaire «21e Minute» aux conséquences de ce phénomène littéraire sur la sexualité des Français.

La «21e Minute» dédiée à «50 nuances de Grey» - 20 Minutes

 Cliquez sur l'image pour découvrir notre «21e Minute» consacrée à «Cinquante nuances de Grey»

 

«Dans les deux mois qui ont suivi la sortie du livre, nous avons vu une hausse globale des ventes de 30%, chiffre Patrick Pruvot, cofondateur des «love stores» Passage du désir. Ce sont les fouets, les cravaches, les boules de geisha et les rubans de bondage qui ont le mieux marché.» Toutefois, les Français sont loin d'être tous convertis au BDSM: «Nous n'avons pas vu débouler plein de gens», reconnaît Miguel, du magasin Dèmonia à Paris, spécialisé dans le BDSM.

Vidéo: Audrey Chauvet / Montage: Thomas Lemoine

«Pour la première fois, les femmes se sont emparées du livre porno de façon très visible», explique la sexologue Ghislaine Paris. Une petite révolution dans un univers masculin: «Jusqu'à présent, toutes les productions pornos, films, livres, magazines, étaient destinées aux hommes», poursuit-elle. Si E.L. James n’a pas chamboulé la sexualité des Français, elle a au moins contribué à délier les langues.