Cellule djihadiste en Belgique: Un suspect arrêté en France sera remis aux autorités belges

TERRORISME Jusqu'alors, l'homme refusait d'être remis aux autorités belges...

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration de la police.
Illustration de la police. — Franck LODI/SIPA

L'un des deux frères belges interpellés en France au lendemain du démantèlement d'une cellule djihadiste qui planifiait des attentats en Belgique a accepté mercredi d'être remis aux autorités belges.

Dans un premier temps, contrairement à son frère Ismaël (32 ans) qui a été remis fin janvier par la France aux autorités belges, Souhaib El Abdi (25 ans) avait refusé sa remise.

Consentement

Il a indiqué mercredi aux trois magistrats de la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris qu'il en acceptait désormais le principe.

Comme le prévoit la procédure, ils ont donné acte à Souhaib de son consentement, dernière étape avant sa remise effective aux autorités belges, dans les jours à venir.

Ismaël et Souhaib El Abdi avaient pris la fuite le 15 janvier, juste après le déclenchement d'une opération de grande envergure de la police belge qui avait entraîné la mort de deux djihadistes présumés à Verviers (est).

Vœu de «tuer des policiers»

Les deux frères avaient été interpellés par les douaniers français le même soir à Modane (Savoie), au moment où ils allaient passer en Italie.

Les djihadistes présumés, en majorité de nationalité belge et dont certains revenaient de Syrie, voulaient « tuer des policiers sur la voie publique et dans les commissariats », avait indiqué la justice belge.

A l'audience mercredi, le président de la chambre Jean-Claude Bartholin a rappelé que lors de la première audience devant la chambre de l'instruction, Souhaib El Abdi avait nié s'être rendu en Syrie, ce que font apparaître des écoutes pratiquées par les enquêteurs belges.

Souhaib El Abdi ne s'est pas exprimé sur les faits. Il est soupçonné par la justice belge de « participation aux activités d'un groupe terroriste » et de « recrutement » au bénéfice de ce même groupe.