L'épave du chalutier belge disparu en Manche retrouvée

SOCIETE Les marins n’ont pas été retrouvés...

20 Minutes avec AFP

— 

Un sauveteur de la SNSM en intervention à Calais.
Un sauveteur de la SNSM en intervention à Calais. — D.CHARLET / AFP

Le chalutier belge disparu mercredi dernier dans la Manche a été retrouvé au fond de l'eau dans la nuit de lundi à mardi, a-t-on appris de sources officielles, selon lesquelles des plongeurs néerlandais chercheront dès mercredi deux marins n'ayant pas encore été retrouvées.

Le bateau de pêche belge avec lequel toute communication avait été perdue dans la Manche la semaine passée, a été localisé, ont indiqué les garde-côtes britanniques dans un communiqué.

La municipalité néerlandaise d'Urk, dont deux des quatre marins qui se trouvaient à bord du chalutier étaient originaires, a précisé que l'épave  a été retrouvée quasiment à l'endroit où il a disparu des radars.

Opération internationale

Le chalutier a été retrouvé grâce à un bateau équipé d'un sonar, a déclaré à l'AFP Simone Mahn, porte-parole de la municipalité d'Urk, dans le nord des Pays-Bas.

Le chalutier belge Z85 Morgenster avait disparu des radars alors qu'il se trouvait au large de l'Angleterre. Selon les médias néerlandais, il se trouvait entre Hastings (Royaume-Uni) et Boulogne-sur-mer (France).

Une vaste opération internationale de sauvetage avait été lancée pour retrouver ses quatre marins.

Coulé à pic

Jeudi, les corps de deux d'entre eux, une Belge de 64 ans et un Néerlandais de 45 ans originaire de Urk, avaient été retrouvés à une vingtaine de kilomètres de Boulogne-sur-Mer.

Des plongeurs de la marine néerlandaise, appuyés par un robot sous-marin, devaient commencer mercredi la fouille de l'épave pour rechercher les corps de deux marins n'ayant pas encore été retrouvés, un Portugais de 48 ans et un Néerlandais de 29 ans originaire de Urk, selon Mme Mahn.

Ils opéreront à partir d'un navire de guerre de la marine néerlandaise, le HNLMS Luymes, à bord duquel se trouveront en outre deux officiers de l'inspection maritime belge, en charge de l'enquête, selon le communiqué de la marine britannique.

Selon le lieutenant de vaisseau Alexis Edme, porte-parole de la préfecture maritime de la Manche-Mer du Nord, le Z85 Morgenster a probablement coulé à pic après avoir accroché le fond avec son chalut.