Crash d'un F-16: Hollande a rendu un hommage national aux militaires décédés

ARMEE Ils sont morts au cours d'un exercice militaire en Espagne...

20 Minutes avec AFP

— 

François Hollande aux Invalides le 3 février 2015.
François Hollande aux Invalides le 3 février 2015. — S. de SAKUTIN / AFP

L'hommage national, présidé par François Hollande, aux neuf soldats français qui ont péri dans le crash d'un F-16 grec sur une base aérienne espagnole a eu lieu ce mardi aux Invalides à 10 heures. «L'unité nationale est un bien précieux et les armées y contribuent car c'est autour de la défense que nous pouvons nous retrouver», a déclaré le chef de l'Etat devant les cercueils couverts du drapeau tricolore lors de l'éloge funèbre dans la cour d'honneur des Invalides.

Un autre hommage leur a été rendu lundi dans l'intimité sur la base aérienne 133 de Nancy-Ochey (Meurthe-et-Moselle), dont la plupart des militaires décédés étaient originaires, en présence du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian.

Exercice militaire de haut niveau

L'avion de combat F-16 grec s'était écrasé sur une base espagnole, tuant onze personnes, après avoir eu une panne au décollage. Il avait fauché des pilotes et mécaniciens qui s'affairaient au sol dans une boule de feu.

Outre les deux pilotes grecs du F-16, neuf Français ont trouvé la mort dans le crash et neuf autres ont été blessés, dont cinq grièvement, de même que douze Italiens. Tous participaient à un exercice de haut niveau, le TLP (Tactical Leadership Program), en vue de missions futures au sein de coalitions internationales sur la base aérienne espagnole de Los Llanos, à quelque 250 km au sud-est de Madrid.