56% des Français sceptiques sur l'utilité du Sénat

SONDAGE 57% estiment qu'il devrait être réformé en profondeur...

20 Minutes avec AFP
— 
Une séance au Sénat à Paris, le 11 décembre 2014
Une séance au Sénat à Paris, le 11 décembre 2014 — Matthieu Alexandre AFP

Plus de la moitié des Français (56%) estiment que le Sénat n'est pas important et 57% souhaitent qu'il soit réformé en profondeur, selon un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche.

En cinq mois, le scepticisme des Français à l'égard de la chambre haute de leur parlement a augmenté puisque selon un sondage Ifop de septembre 2014 ils étaient 51% à la trouver importante contre 49% d'un avis contraire. Toutefois, ceux qui considèrent que le Sénat devrait être tout simplement supprimé ne sont que 21% alors que 57% estiment qu'il devrait être réformé en profondeur.

Les Français qui partagent les idées du FN sont les plus sceptiques

Les sympathisants de l'UMP apparaissent comme les plus attachés à cette institution puisque 58% d'entre eux la jugent importante contre 42% d'un avis contraire. Les sympathisants du PS sont les plus partagés sur la question : 50% jugent le Sénat important et 50 % pas important.

Ceux des Français qui partagent les idées du FN se montrent les plus sceptiques: 29% seulement d'entre eux l'estiment important contre une écrasante majorité de 71% d'un avis contraire.

L'enquête a été menée auprès d'un échantillon de 985 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Les interviews ont été réalisées par téléphone du 30 au 31 janvier 2015.